Les programmes numériques des candidats aux municipales à Marseille

18 février 2014 à 12h41
0
Jusqu'au premier tour des élections municipales, la rédaction publie les propositions concernant le numérique des principaux candidats des 6 villes les plus peuplées de France. Après Paris, cette semaine, la parole est donnée à leurs propositions pour la mairie de Marseille. Ils apparaissent ainsi en fonction de l'importance qu'ils accordent au numérique (développement d'Internet, smart city, services aux citoyens) au sein de leur programme.

00FA000006609682-photo-jean-claude-gaudin-r-clame-plus-de-policiers.jpg
Jean-Claude Gaudin (UMP-UDI) : « réalité augmentée, compteurs intelligents, gestion des flux de circulation au service de la ville »
  • Déployer la vidéoprotection dans tous les quartiers de la ville, avec un objectif de 1 000 caméras en 2015 et 2 000 en 2017. Aussi, des boutons d'alerte seront installés sur les mâts des caméras de vidéosurveillance.
  • Développer une application smartphone, « Marseille sécurité ». Tout citoyen peut lancer une alerte en « deux simples clics ». Le dispositif associatif des « voisins vigilants » sera soutenu.
  • Augmenter le nombre de services numériques susceptibles d'accroître la performance des fonctions urbaines classiques et la qualité de vie. Des technologies comme la réalité augmentée, les compteurs intelligents, la gestion des flux de circulation et du stationnement, dématérialisation de certains services seront utilisées.
  • Développer l'entraide et la mutualisation de certains services et matériels en ayant recours aux réseaux sociaux.
  • Créer un e-guichet municipal en appui des dispositifs d'accueil des bureaux municipaux de proximité.
  • Faciliter l'accès direct aux documents d'urbanisme pour permettre aux usagers d'appréhender leurs droits à construire, grâce à l'émission de certificats en ligne.
  • Créer de nouveaux hôtels d'entreprises et des pépinières pour les jeunes pousses L'idée est également d'envisager la mise en place d'une pépinière d'entreprises marseillaises à Shanghaï.
  • Obtenir la labellisation nationale de Marseille au titre de French Tech et des « quartiers numériques ».

L'objectif du maire sortant est d'utiliser le numérique comme un levier de la croissance pour la ville. Développer la visibilité des jeunes entreprises ainsi que les technologies innovantes participent de cette logique. L'accent est également mis sur la sécurité, via le renforcement de dispositifs de vidéosurveillance ainsi qu'une application dédiée.


00FA000007169460-photo-patrick-mennucci.jpg
Patrick Mennucci (PS) : « Marseille, ville intelligente et connectée »
  • Faciliter les signalements de problèmes de voirie ou d'autres anomalies en développant une application similaire à celle proposée à Paris, baptisée « Dans ma rue ».
  • Recenser, dans une démarche d'Open data, l'ensemble des données dont la mairie dispose afin de favoriser leur réutilisation.
  • Utiliser des plateformes d'outils mutualisés telles que les imprimantes 3D en accès ouvert, permettant à de petites entreprises industrielles de produire des prototypes ou des pièces rares, de tester la faisabilité de leurs brevets.
  • Assister les commerces dans la création de sites de vente en ligne, afin de les aider à faire la promotion de leurs produits et services, prendre des commandes et réaliser des achats sur Internet.
  • Doter chaque école élémentaire d'une salle avec 15 ordinateurs ou tablettes connectées à Internet et chaque classe d'école maternelle d'un poste.
  • Donner accès au Wi-Fi public dans l'ensemble des parcs.
  • Développer une application « Tout Marseille avec moi » reprenant les informations scolaires ou relatives aux crèches. Devraient y figurer les alertes météo, les préavis de grève. Promouvoir un fil d'actualité Facebook et Twitter donnant des informations culturelles de la ville, fermetures des parcs...
  • Encourager la pose de tags 2D ou NFC sur certains sites touristiques pour permettre d'accéder à des informations descriptives sur ces lieux.
  • Développer, pour la vidéosurveillance, les caméras aux sorties des lycées et collèges, des offices HLM ou des transports en commun.

Le programme numérique du candidat socialiste peut se résumer en quelques mots : rendre la ville plus accessible à ses habitants. Pour ce faire, l'objectif est de développer des services (applications, Wi-Fi, réseaux sociaux) facilitant le quotidien des marseillais et de permettre aussi un accès plus simple aux documents administratifs.


Karim Zeribi (EELV)
  • Soutenir le développement des jeunes entreprises en renforçant les clauses d'insertion au sein des marchés publics.
  • Développer une « vision industrielle du numérique » en accompagnant les travaux de l'université de Provence en la matière.
  • Développer la vidéosurveillance ciblée dans les milieux clos.
  • Doter les écoles maternelles et primaires du matériel informatique nécessaire.

Jean-Marc Coppola (Front de Gauche)
  • Publier davantage d'informations sur le site Internet de la mairie comme les comptes rendus des réunions de commissions municipales, la liste détaillée des subventions attribuées, les Plans Locaux d'Urbanisme.
  • Promouvoir l'utilisation des formats libres et ouverts.

Stéphane Ravier (FN)
  • Implanter 3 000 caméras de vidéosurveillance d'ici 2020 en fonction de la cartographie de l'insécurité.

Jean-Luc Bennahmias (MoDeM)
  • Aucune mention directe au numérique ne figure dans le programme du candidat, mais le candidat du Centre aborde la question de l'obsolescence programmée. Il souhaite ainsi mieux mettre en avant les sites permettant le rachat et la revente de produits électroniques usagers.

La semaine prochaine, nous aborderons les programmes des candidats pour la ville de Lyon.

Pour en savoir plus
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Sortie extravéhiculaire 100 % féminine : suivez l'événement en direct !
La plus grande centrale solaire flottante d'Europe ouvre dans le Vaucluse

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top