Les programmes numériques des candidats aux municipales à Lyon

24 février 2014 à 18h12
0
Jusqu'au premier tour des élections municipales, la rédaction publie les propositions concernant le numérique des principaux candidats des 6 villes les plus peuplées de France. Après Paris et Marseille, cette semaine, la parole est donnée aux programmes des candidats à la mairie de Lyon. Ils apparaissent ainsi en fonction de l'importance qu'ils accordent au numérique (développement d'Internet, Smart city, services aux citoyens...) au sein de leur programme. Afin de comprendre comment ils appréhendent le numérique, les initiatives émises par l'ensemble des candidats figurent dans cette revue.

012C000004276710-photo-g-rard-collomb-2-466.jpg
Gérard Collomb (PS) : « Bus, voitures, vélos hybrides ou électriques »
  • Installer la 4G et le Wi-Fi dans certaines stations de métro (Bellecour et Hôtel de Ville). Accélérer le déploiement de l'un ou l'autre de ces réseaux dans le reste des stations.
  • Développer l'offre de bus électriques ou hybrides et moderniser l'offre Vélo'V avec de nouveaux vélos à assistance électrique.
  • Développer des dispositifs d'auto-partage et de covoiturage. L'offre BlueLy (voitures électriques disponibles à la location) sera renforcée.
  • Mettre en place des espaces de co-working pour les jeunes créateurs d'entreprises. Certains lieux seront reconvertis afin d'accueillir ce type d'activité. L'ambition est également de soutenir certaines initiatives qualifiées d'innovantes telles que les « Cybermarchés » (sites « vitrines » pour que les commerces de proximité puissent vendre leurs produits en ligne et livrent à domicile).
  • Etendre et poursuivre le développement de la vidéo-protection.
  • Créer des bornes d'auto-chronométrage pour joggers dans certains parcs (Tête d'Or).

Le programme du maire sortant tente de renforcer les points forts de la ville. Son ambition est d'adapter Lyon aux déplacements de ses habitants en faisant appel à des moyens tels que l'auto-partage, le covoiturage ou encore les bus et vélos électriques. Afin de communiquer plus aisément lors des déplacements, le Wi-Fi ou la 4G seront disponibles aux stations de métro.


00C8000007188804-photo-michel-havard-lyon-ump-udi.jpg
Michel Havard (UMP - UDI) : « Le Wi-Fi gratuit dans le métro pour rester connecté »
  • Proposer gratuitement du Wi-Fi dans le métro voire la 4G.
  • Créer des tickets d'abonnement numériques pour le métro, disponibles depuis un smartphone.
  • Lancer une application baptisée « Alerte SOS » sur les téléphones portables permettant d'alerter la police en cas de danger immédiat. Une alerte sera confirmée automatiquement au bout de « 10 secondes sans réponse » pour être transmise à un poste de contrôle chargé de la sécurité. Le contrôle pourra être effectué via les caméras de vidéo-protection.
  • Moderniser le réseau de vidéo-protection sur près de 300 dispositifs jugés technologiquement dépassés (sur un parc total de 400). Les quartiers commerçants seront ciblés en priorité.
  • Créer un incubateur d'entreprises baptisé « IOuvrage » spécialisé dans l'innovation, la création et l'entrepreneuriat.
  • Lancer un festival des loisirs numériques et du jeu autour des métiers de l'image et du numérique.

Application dédiée, visualisation 3D, liste d'écoute musicale sur Deezer, Web TV, réseaux sociaux... le candidat UMP est de loin celui qui utilise le plus les services en ligne. Le projet reste toutefois dans la droite ligne de ce que peut proposer un prétendant à la municipalité d'une grande ville. L'accent est donc mis sur le développement du Wi-Fi, de la vidéo-protection et des jeunes entreprises.


00FA000007189108-photo-christophe-boudot-fn-lyon.jpg
Christophe Boudot (FN)
  • Redéployer les caméras de vidéosurveillance en fonction des quartiers considérés comme rencontrant de nombreux cas de délinquance. Les équipes de Police municipale seront équipées de caméras portatives afin de filmer leurs interventions.
  • Créer un réseau sur Internet baptisé « Vigilyon » permettant aux habitants de transmettre des informations « utiles à l'éradication de la délinquance ». Géré par un personnel au sein du PC de surveillance de la ville, le dispositif inclura également un numéro vert de téléphone.
  • Editer une plateforme en ligne autorisant les Lyonnais à signaler les tags et graffitis.
A noter qu'une application smartphone (Android, iOS) appelée « Lyon Bleu Marine » reprend et diffuse l'actualité du candidat. Un canal de communication également utilisé par Michel Havard, le candidat UMP.

Le programme du candidat du Front national traite du numérique uniquement sous l'angle de la sécurité. Par ce biais, il compte développer de nouveaux moyens permettant de répondre à cette thématique via le recours à la vidéo-protection, les applications mobiles, des sites web dédiés...


00FA000007188844-photo-eric-lafond-lyon-pour-tous.jpg
Eric Lafond (Lyon pour tous, Tous pour Lyon)
  • Faciliter, pour les entreprises, l'accès à des locaux de type plates-formes de travail partagé (co-working). En matière d'investissement, l'idée de proposer aux entrepreneurs débutants une avance des premiers mois de loyer et de la garantie locative.
  • Créer une cité de l'innovation afin d'aider les personnes intéressées à mettre à l'épreuve leur concept. Les entrepreneurs jugés innovants sélectionnés recevront une bourse censée dépasser la phase d'amorçage.
  • Mesurer l'efficacité des moyens investis dans la vidéo-protection. Ce débat doit avoir lieu avant tout nouveau financement dans cette direction.
  • Investir dans du matériel technologique afin de faciliter le travail de la Police nationale (dépôt de plainte, travail d'investigation).

Si les sondages ne donnent au candidat que 5% d'intentions de vote au premier tour, le représentant du Centre prend le contre-pied de nombre de ses concurrents en matière de vidéo-protection. Il opte ainsi pour le pragmatisme dans ce domaine en demandant à mesurer l'efficacité de ce type de dispositif. Le programme aborde également le numérique sur le terrain économique en proposant que la municipalité apporte son soutien aux jeunes entrepreneurs.


Etienne tête (EELV)
  • Favoriser l'implantation d'antennes relais de faibles puissances (< 0,6 V/m) afin de prendre en compte les personnes sensibles aux ondes électromagnétiques.
  • Equiper les classes en équipement informatique afin de généraliser l'apprentissage numérique.
  • Utiliser les réseaux sociaux et autres outils numériques collaboratifs afin d'encourager la démocratie participative locale.

Aline Guitard (Front de Gauche - GRAM)
  • Le programme de la candidate n'ayant été dévoilé qu'en janvier, aucune mention ne fait référence au numérique.

La semaine prochaine, nous aborderons les programmes des candidats à la mairie de Toulouse.

Pour en savoir plus
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top