Audiovisuel : à défaut de fusionner, l'Arcep et le CSA pourraient s'unir

Ludwig Gallet
17 juillet 2013 à 16h08
0
Le projet de loi sur l'indépendance de l'audiovisuel ne prévoyait rien sur la fusion entre le CSA et l'Arcep. Le texte appelle désormais à la création d'une commission incluant des représentants de l'Arcep, du CSA et des élus.

0104000001798438-photo-logo-du-conseil-sup-rieur-de-l-audiovisuel-csa.jpg
Le projet de loi de l'indépendance de l'audiovisuel public s'affine après son passage en commission des lois et des affaires culturelles. Profondément remodelé, il avait été présenté le 17 avril dernier. Après une période de consultations, le texte ne mentionnait finalement pas un possible rapprochement entre le Conseil supérieur de l'audiovisuel et l'Arcep, le régulateur du marché des télécoms.

Un amendement, déposé par le président de la commission des affaires culturelles Patrick Bloche (PS) a été adopté, instaurant une commission composée d'un représentant du CSA, un autre de l'Arcep, de quatre députés et de quatre sénateurs. À charge pour elle de se positionner sur les thématiques qui concernent les deux autorités, notamment s'agissant de la répartition des fréquences entre l'audiovisuel et les télécoms. Le gouvernement privilégierait cependant la création d'un groupe de travail parlementaire, plutôt qu'une commission, relate BFMTV.

« Pour renforcer la cohérence de l'action du CSA dans ce domaine, il importe qu'il se concerte systématiquement avec l'ARCEP sur ces questions, ce que ne prévoit pas la loi de 1986, en l'absence d'instance commune aux deux autorités », précise le texte. Une telle commission permettrait d'opérer un certain rapprochement entre le CSA et l'Arcep sans pour autant pousser la logique jusqu'à la fusion, un temps évoquée et débattue.

Premier passage à l'Assemblée le 24 juillet

Concrètement, le député prend pour exemple « la réaffectation des fréquences de la bande des 700 MHz que sur le processus de migration de la TNT vers les nouvelles normes de diffusion » (DVB-T2) et de compression (extinction du MPEG 2, généralisation du MPEG 4 et introduction du HEVC) pour justifier la légitimité de la commission.

Le projet porte désormais la modification du statut du CSA (voir l'amendement), qui deviendrait une autorité publique indépendante, et non plus une autorité administrative indépendante. Autrement dit, le CSA disposerait alors d'une personnalité juridique propre, distincte de celle de l'État. Une mesure visant à accroître l'indépendance de l'autorité, renforcée rappelons-le également par la récupération du pouvoir de nomination des patrons des chaînes de télévision publiques. Un choix qui devra cependant être motivé, propose un autre amendement de Patrick Bloche.

Le rapporteur Marcel Rogemont demande quant à lui à ce que les membres du CSA soient désormais nommés en fonction de leur qualification économique, juridique et technique ou de leur expérience professionnelle dans le secteur de la communication. Ils devront donc clairement être reconnus comme des spécialistes dans leurs domaines respectifs. Une disposition qui prend son sens dans la propension du CSA à voir ses attributions croître, notamment dans l'Internet.

Ces amendements doivent encore être discutés et votés par les parlementaires. Le texte subira un premier passage à l'Assemblée nationale le 24 juillet prochain.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top