La fuite d'Edward Snowden attise les tensions diplomatiques

01 juin 2018 à 15h36
0
Edward Snowden, à l'origine des révélations sur l'affaire Prism, demeure introuvable depuis son arrivée présumée à l'aéroport de Moscou dimanche dernier. L'Equateur pourrait finir par accéder à sa demande d'asile.

0104000006064466-photo-edward-snowden-d-ment-tre-un-espion-la-solde-de-la-chine.jpg
« La chasse est lancée », déclarait dimanche Dianne Feinstein, la présidente de la commission du Renseignement du Sénat américain. Depuis ses révélations sur l'affaire Prism effectuées depuis Hong Kong, l'affaire a pris un tournant diplomatique exacerbé.

Car de l'autre côté de l'Atlantique, l'homme est activement recherché. Soupçonné d'espionnage, il encourt jusqu'à 30 années d'emprisonnement. L'ex consultant de la CIA avait fait parvenir à la presse des documents ultra confidentiels attestant de la mise en place d'un programme de surveillance secret après les attentats du 11 septembre 2001. L'affaire Prism était lancée.

Dans une interview accordée au Guardian, Edward Snowden, ne se montrait pas des plus optimistes quant à son avenir. « Rien de bon » avait-il ainsi répondu lorsqu'un journaliste lui avait demandé ce qui allait se passer pour lui par la suite. Et d'ajouter : « je ne pense plus revoir ma maison un jour, même si c'est ce que je veux ».

L'homme s'est donc depuis lancé dans la recherche d'un nouveau point de chute. Première destination : Moscou, où Snowden aurait atterri dimanche dernier. Un simple point d'étape avant de rejoindre potentiellement l'Équateur, l'Islande, le Venezuela, annonçait la presse. Snowden y a atterri dimanche. Reste que depuis, le mystère demeure entier quant à sa situation exacte.

Wikileaks s'est alors immédiatement saisi du débat, afin d'aider Edward Snowden dans sa démarche. Lundi, Julian Assange, toujours réfugié dans l'ambassade équatorienne à Londres, avait certifié que l'homme se trouvait en bonne santé ainsi qu'en sécurité.

Le Venezuela prêt à étudier une demande d'asile

L'individu aurait atterri à Moscou en compagnie de Sarah Harrisson, membre de Wikileaks. Depuis, de nombreux journalistes ont tenté, en vain, de suivre l'homme à la trace. Enregistré lundi sur un vol à destination de La Havane, Snowden ne s'était finalement pas présenté à l'enregistrement. Difficile dans ces conditions de savoir s'il a ou non réussi à quitter le pays discrètement.

La rumeur avait été propagée lundi par l'agence Interfax, qui, selon une source proche du dossier, affirmait que Snowden avait sans doute déjà quitté la Russie. Avant d'être finalement infirmée par l'agence russe Itar Tass, qui relatait de son côté que l'homme se trouvait toujours dans la zone de transit de l'aéroport, où se trouverait un hôtel. Une hypothèse confirmée mardi par Vladimir Poutine. Reste que les journalistes sur place ne l'ont pas vu une seule fois.

Cette affaire n'a pas réchauffé les relations russo-américaines, les deux pays étant en froid . Vladimir Poutine avait dans un premier temps déclaré qu'Edward Snowden n'avait commis aucun crime sur le territoire russe et relevait par ailleurs l'absence d'accord international laissant envisager une possible extradition. Il reconnaissait toutefois que la Russie n'avait rien à gagner dans cette affaire et invitait de ce fait Snowden à se trouver rapidement un point de chute. Mardi soir, Washington faisait de son côté état d'une base juridique « claire » censée lui permettre d'obtenir une extradition. Les autorités américaines avaient déjà reçu une fin de non recevoir auprès de la Chine.

L'Équateur demeure à ce jour le seul pays ayant affirmé avoir reçu une demande d'asile politique. Le président Correa a fait savoir que le pays prendrait son temps pour analyser cette demande, « dans le respect de la Constitution du pays et des Droits de l'homme ». Le différend diplomatique opposant l'Équateur et les États-Unis est sensible et a été amplifié par l'affaire Wikileaks. De leur côté, les autorités américaines détiennent toujours deux banquiers poursuivis par la justice équatorienne.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

92% des malwares mobiles cibleraient Android
Portrait : Cookening invite à partager un repas chez l'habitant
Débits théoriques : pour l’Europe,
Digg ouvre les vannes pour son lecteur de flux RSS
Windows Store : Facebook et Flipboard annoncés pour Windows 8
Virgin Mobile : paiement échelonné, remises multi-lignes, forfait VIP et 4G
Nokia JobLens : la recherche d'emploi en réalité augmentée
Hortonworks lève 50 millions de dollars pour Hadoop
Huawei Ascend W2 : un prochain Windows Phone d'entrée de gamme
Les actionnaires de Sprint approuvent le rachat par Softbank
Haut de page