Piratage : le site Hulkfile ferme ses portes suite à la fuite d'Expendables 3

14 août 2014 à 15h05
0
La mise en ligne d'une version pirate du film Expendables 3, près d'un mois avant sa sortie en salle, a poussé le distributeur Lionsgate à porter plainte contre plusieurs services ayant fait office de plateformes de diffusion du contenu illégal. Parmi eux, Hulkfile, qui vient de mettre la clé sous la porte.

00FA000007561431-photo-expendables-3.jpg
Expendables 3 sort le 15 août aux Etats-Unis et le 20 août en France, mais il est possible de trouver le film sur Internet depuis fin juillet : une version fuitée, en qualité DVD, est en effet en circulation depuis plusieurs semaines. Lionsgate, le distributeur du long-métrage, fait, depuis, son maximum pour contrôler la situation. L'une des principales démarches du studio, comme on s'en doute, est de menacer de poursuite les sites qui proposent le film en téléchargement illégal.

Ainsi, ces dernières semaines, des milliers de liens ont fait l'objet de demandes de retrait, et Lionsgate a poursuivi en justice 6 sites qui n'ont pas réagi assez vite à son goût : Limetorrents, Billionuploads, Hulkfile, Played, Swankshare et Dotsemper. En début de semaine, un tribunal fédéral de Californie est allé dans le sens du studio, en validant sa demande d'injonction préliminaire à l'encontre des 6 plateformes : ces dernières ont vu leurs comptes et biens financiers gelés. Le tribunal a également contraint les services en question à prendre toutes les mesures nécessaires pour stopper l'atteinte aux droits d'auteur de Lionsgate sur leurs pages.

Dans le cas de plateformes qui hébergent des dizaines de milliers de fichiers, la demande s'avère très complexe, voire même impossible à mettre en place, puisqu'elle nécessite une vérification manuelle de tout le contenu stocké par les utilisateurs. Face à une tâche titanesque, le service de stockage en ligne Hulkfile a décidé, de son côté, de jeter l'éponge. « Hulkfile.eu n'est plus accessible aux Etats-Unis, et fermera complètement prochainement. Nous ne pouvons pas continuer à développer notre activité avec la faible marge de manœuvre que nous laisse l'injonction préliminaire » a déclaré le service.

Interrogé par TorrentFreak, l'administrateur de la plateforme estime que Lionsgate a dressé un portrait très négatif d'Hulkfile devant la justice, le présentant comme un service favorisant le piratage. Par ailleurs, MarkMonitor, l'entreprise chargée par le studio de traquer les contenus illégaux partagés, n'aurait pas joué le jeu de son côté. « Nous avons montré notre bonne foi en proposant un outil de suppression de contenu auquel MarkMonitor n'a jamais demandé l'accès, alors que nous le lui avons proposé plusieurs fois. Chaque jour, un nouveau service de stockage de fichiers voit le jour. La seule façon pour les titulaires de droits d'auteur de protéger leurs contenus est de coopérer et non de se battre » estime un représentant d'Hulkfile. Le service laisse quelques jours à ses utilisateurs pour récupérer leurs fichiers avant sa fermeture définitive.

Le cyberlocker n'est pas le premier dommage collatéral de la lutte de Lionsgate contre le piratage d'Expendables 3 : Swankshare, une autre plateforme d'hébergement attaquée par le studio, a également disparu de la Toile début août. Plus modeste qu'Hulkfile, elle a fermé sans faire de bruit.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Facebook corrige un bug responsable de 50% des plantages de son appli iOS
Smartphones, tablettes et PC : Lenovo attaque sur tous les fronts
Au 2e trimestre, Android équipe plus de 8 smartphones sur 10
Le marché des montres connectées :
Infos US de la nuit : AT&T lance une promotion pour écouler ses stocks d'iPhones et d'iPads
La vidéo n'a pas fini de soutenir le marché publicitaire mobile
Spotify s’associe à une nouvelle plateforme de merchandising
MonsterMind, l'antivirus de la NSA capable de riposter automatiquement
Sony : une SmartWatch 3 présentée à l'IFA ?
Khronos Group publie les spécifications OpenGL 4.5 et prépare l'avenir
Haut de page