Piratage : la justice italienne fait bloquer 24 sites, dont Mega

0
La Cour de justice de Rome a décrété le blocage de 24 sites en Italie, prétextant qu'ils favorisent le partage de films piratés. Parmi les différents domaines que les FAI du pays doivent bloquer se trouve Mega, le service de stockage en ligne de Kim Dotcom.

00FA000007127624-photo-mega-sync.jpg
Mega.co.nz ne sera bientôt plus disponible en Italie : suite à une décision de justice, la Cour de Rome a estimé que la plateforme, lancée par Kim Dotcom en 2013, devait être bloquée dans le pays. Le service fait partie d'une liste 24 domaines donnée par les autorités aux FAI italiens pour procéder à un blocage des accès.

Parmi les autres sites concernés, on trouve notamment une autre plateforme de stockage, Firedrive, ainsi que Mail.ru, qui n'est autre que la plus grande plateforme de messagerie russe. Selon TorrentFreak, les mesures de blocage ont initialement été demandées par Eyemoon Pictures, un distributeur de films italiens qui accuse les différents sites en question d'avoir contribué aux piratages de deux films, Le Congrès et Fruitvale Station, sortis dans les salles italiennes récemment.

Pour Stephen Hall, le PDG de Mega, cette décision de justice s'avère hors de propos. « Nous estimons que ce blocage est illégal. L'ordre a été donné suite à la plainte d'un petit distributeur pour deux films et la réaction est évidemment disproportionnée » explique-t-il. « Mega prend des mesures pour veiller à ce que ses clients italiens aient de nouveau accès à leurs fichiers sans avoir à manipuler leurs paramètres de connexion » ajoute Hall. Mega compte faire appel très rapidement de cette décision.

En attendant, les utilisateurs italiens de Mega doivent utiliser des moyens détournés pour espérer utiliser le service de stockage. Une situation qui n'est pas sans rappeler, dans une certaine mesure, la situation vécue par les utilisateurs de Megaupload qui ont perdu tous leurs fichiers suite à la fermeture du service en janvier 2012.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page