6 majors d'Hollywood portent plainte contre Kim Dotcom

08 avril 2014 à 10h26
0
Six studios hollywoodiens viennent de déposer plainte contre Kim Dotcom, accusé par ces derniers d'avoir enfreint les lois du copyright à travers Megaupload. Une action juridique qui s'ajoute à celle menée par le gouvernement américain.

05078382-photo-megaupload.jpg
La liste des ennemis de Kim Dotcom s'allonge, et, dans le cas présent, on peut même se demander pourquoi une telle plainte n'est pas arrivée plus tôt. Après les actions menées depuis janvier 2012 par le ministère de la justice américain, ce sont donc 6 majors d'Hollywood qui viennent de se liguer contre le fondateur de feu Megaupload. Parmi elles, on trouve la Fox, Disney, la Paramount, Universal, Columbia et Warner.

La plainte (PDF) estime, sans grande surprise, que Kim Dotcom s'est enrichi par le biais de Megaupload, en ayant clairement connaissance du caractère illégal de la plupart des fichiers qui y étaient partagés. « Seuls les abonnés Premium (estimés à 1% des utilisateurs) avaient la possibilité de stocker des fichiers à long terme sur Megaupload. Ainsi, par sa conception, le service ne fonctionnait pas comme un casier privé en ligne, mais plutôt comme une plaque tournante pour le partage et le téléchargement de copies contrefaites de films et émissions télévisées populaires » explique le document.

Le document ajoute que le fonctionnement de la plateforme, qui ne proposait pas d'index des fichiers hébergés, encourageaient des tiers à mettre en place d'autres sites « pour accueillir, organiser et promouvoir les liens vers des contenus de Megaupload, y compris ceux enfreignant le droit d'auteur. »

De son côté, Kim Dotcom a rapidement réagi sur Twitter : « tout comme l'affaire pénale du ministère de la justice contre Megaupload, l'attaque de la MPAA n'a aucun sens et n'aboutira pas après examen des faits » assure-t-il. Un point de vue soutenu par son avocat, Ira Rothken. « Nous pensons qu'il s'agit d'une tentative désespérée pour tenter d'appuyer la procédure pénale sans fondement du ministère de la justice. » Il pointe par ailleurs du doigt un timing discutable, alors que l'audience concernant l'extradition de Dotcom approche à grand pas.


La nouvelle plainte réclame des dommages et intérêts à Kim Dotcom et ses partenaires, vis-à-vis des bénéfices réalisés par le biais de Megaupload. Si la poursuite est validée par la justice, ce sera à cette dernière d'en fixer le montant.

Pour aller plus loin

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top