🚀 LES BONS PLANS DE NOËL ! 🚀 LES BONS PLANS DE NOËL !

6 majors d'Hollywood portent plainte contre Kim Dotcom

08 avril 2014 à 10h26
0
Six studios hollywoodiens viennent de déposer plainte contre Kim Dotcom, accusé par ces derniers d'avoir enfreint les lois du copyright à travers Megaupload. Une action juridique qui s'ajoute à celle menée par le gouvernement américain.

05078382-photo-megaupload.jpg
La liste des ennemis de Kim Dotcom s'allonge, et, dans le cas présent, on peut même se demander pourquoi une telle plainte n'est pas arrivée plus tôt. Après les actions menées depuis janvier 2012 par le ministère de la justice américain, ce sont donc 6 majors d'Hollywood qui viennent de se liguer contre le fondateur de feu Megaupload. Parmi elles, on trouve la Fox, Disney, la Paramount, Universal, Columbia et Warner.

La plainte (PDF) estime, sans grande surprise, que Kim Dotcom s'est enrichi par le biais de Megaupload, en ayant clairement connaissance du caractère illégal de la plupart des fichiers qui y étaient partagés. « Seuls les abonnés Premium (estimés à 1% des utilisateurs) avaient la possibilité de stocker des fichiers à long terme sur Megaupload. Ainsi, par sa conception, le service ne fonctionnait pas comme un casier privé en ligne, mais plutôt comme une plaque tournante pour le partage et le téléchargement de copies contrefaites de films et émissions télévisées populaires » explique le document.

Le document ajoute que le fonctionnement de la plateforme, qui ne proposait pas d'index des fichiers hébergés, encourageaient des tiers à mettre en place d'autres sites « pour accueillir, organiser et promouvoir les liens vers des contenus de Megaupload, y compris ceux enfreignant le droit d'auteur. »

De son côté, Kim Dotcom a rapidement réagi sur Twitter : « tout comme l'affaire pénale du ministère de la justice contre Megaupload, l'attaque de la MPAA n'a aucun sens et n'aboutira pas après examen des faits » assure-t-il. Un point de vue soutenu par son avocat, Ira Rothken. « Nous pensons qu'il s'agit d'une tentative désespérée pour tenter d'appuyer la procédure pénale sans fondement du ministère de la justice. » Il pointe par ailleurs du doigt un timing discutable, alors que l'audience concernant l'extradition de Dotcom approche à grand pas.


La nouvelle plainte réclame des dommages et intérêts à Kim Dotcom et ses partenaires, vis-à-vis des bénéfices réalisés par le biais de Megaupload. Si la poursuite est validée par la justice, ce sera à cette dernière d'en fixer le montant.

Pour aller plus loin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bouygues souhaiterait céder sa filiale télécoms à Free
Galaxy Ace Style : Samsung officialise son nouveau smartphone milieu de gamme
Microsoft : des règles plus strictes envers les adwares
Adobe lance Lightroom mobile pour iPad
La justice européenne invalide les règles de conservation des données personnelles
<b>Joyeux Noël</b>
Interview Microsoft : Bernard Ourghanlian revient sur la fin de Windows XP
Twitter veut aussi son launcher Android intelligent et rachète Cover
Infos US de la nuit :  Twitter achéte Cover, Uber lance UberRUSH
StoreDot : la promesse d'une batterie qui recharge un smartphone en 30 secondes
Haut de page