Megaupload : Kim Dotcom peut accéder aux fichiers des espions néo-zélandais

06 décembre 2012 à 11h29
0
La Haute Cour de Nouvelle-Zélande vient d'autoriser Kim Dotcom, le fondateur de feu Megaupload, à accéder aux enregistrements réalisés par le Government Communications Security Bureau (GCSB) dans le cadre d'écoutes depuis jugées illégales. Une nouvelle étape avant que Dotcom puisse éventuellement poursuivre à son tour les autorités en justice.

00FA000005319864-photo-kim-dotcom-b-ret.jpg
En janvier 2012, la fermeture de Megaupload et l'arrestation de son fondateur Kim Dotcom ont fait couler beaucoup d'encre. Tout au long de l'année, de nombreux éléments ont révélé des vices de procédure, aussi bien du côté américain que du côté néo-zélandais. C'est d'ailleurs en Nouvelle-Zélande que Kim Dotcom a élu domicile, en attendant son éventuelle extradition début 2013.

En juin dernier, la perquisition et la saisie dans le cadre du raid, réalisé en janvier dans le manoir de Dotcom, ont été jugés illégales par la Haute Cour de Nouvelle-Zélande : Kim Dotcom souhaite depuis poursuivre en justice les autorités ayant participé à l'opération. Jeudi, le tribunal a donné au magnat du Web une nouvelle corde à son arc, en l'autorisant, lui et ses avocats, à accéder aux enregistrements du GCSB, réalisés dans le cadre d'une mise sur écoute elle-même qualifiée d'illégale en août dernier.

Il s'agit, selon TorrentFreak, d'une décision « historique », qui inclut également les accords de partage des informations réalisés entre le GCSB, la police locale et les autorités américaines, dont le FBI, à l'origine du raid.

Pour Kim Dotcom, cette décision est d'importance, puisque ce dernier compte bien poursuivre les Etats-Unis pour récupérer ses biens saisis, ainsi que son argent : car Dotcom a entre autres pour projet de financer sa nouvelle plateforme, Mega, ainsi que la fibre optique de Nouvelle-Zélande, avec l'argent des USA. Néanmoins, si la procédure semble bien engagée, elle pourrait malgré tout durer des années.

Une perspective qui n'empêche pas Kim Dotcom d'être fidèle à lui-même, et de proclamer sur Twitter que « La vérité finira par éclater au tribunal ». On tient peut-être la nouvelle saga judiciaire de 2013.

01F4000005596290-photo-kim-dotcom-tweet.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top