La riposte graduée américaine arrivera cette année

13 septembre 2012 à 16h10
0
Après plusieurs mois de retard, la riposte graduée américaine devrait être mise en place d'ici la fin de l'année. Les internautes pourront être avertis 6 fois avant qu'une sanction ne soit prononcée à leur encontre.

00FA000001682644-photo-le-drapeau-des-etats-unis.jpg
Mi-2011, l'ensemble des grands opérateurs avaient signé un accord avec les représentants de l'industrie du divertissement afin de mettre sur pied un système dit de « riposte graduée » dans lequel les internautes sont avertis avant d'être sanctionnés pour avoir téléchargé illégalement. Ce dernier devait déjà fonctionner en juillet dernier mais certains retards à l'allumage ont semble-t-il grippé la machine.

Connu sous le nom de « Copyright Alert System », cette architecture doit permettre, selon ses défenseurs, de freiner le nombre de téléchargements illégaux sur le territoire américain tout en mettant l'accent sur la pédagogie. Toutefois, en fin de cycle, un internaute pourra être condamné à payer des dommages et intérêts, voire plus.

Toujours est-il que selon Ars Technica, le système arrivera bien d'ici la fin d'année. Jill Lesser, la responsable du CCI (Center for Copyright Information) précise ainsi avoir « l'intention de lancer la riposte graduée cette année, mais nos délais sont tout de même respectés ». Elle ajoute : « Ce n'est pas la version américaine du système français, et ce n'est pas non plus un match de baseball », souhaitant ainsi argumenter sur le fait que le but de la manœuvre n'est pas de sanctionner les internautes mais de leur apporter une forme de pédagogie en matière d'usages sur Internet.

La responsable n'a par contre pas livré plus de détails sur l'éventualité d'instaurer une sanction de type réduction du débit Internet pour ceux qui seraient pris entre les mailles du filet. Par contre, chaque FAI peut, à sa propre discrétion, prononcer de telles mesures et les ayants droit pourront également poursuivre en justice un internaute arrivé en bout de procédure.

En France, un premier internaute a été condamné pour avoir mis à disposition illégalement des chansons sur Internet. Le tribunal de police de Belfort a en effet confirmé la condamnation à 150 euros d'amende d'un artisan de la région en tant que titulaire d'un abonnement Internet. De son côté, la Hadopi a récemment indiqué que 14 dossiers avaient été transmis à la justice.

Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de rempli...

Lire d'autres articles

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page