Téléchargement : Les ayants-droit anglais veulent faire payer les FAI

le 15 juillet 2010 à 17h05
0
Alors que la France à son Hadopi, nos voisins britanniques continuent de débattre sur l'intérêt et sur la manière de taxer les voies pour télécharger illégalement. PRS for Music, un ayant-droit estime que la solution serait de simplement taxer les fournisseurs d'accès à Internet (FAI).
00A0000001956984-photo-drapeau-angleterre.jpg

L'idée n'est pas nouvelle mais elle est le symbole que chaque partie du secteur tient à mettre la pression sur l'autre pour payer la facture attribuée au téléchargement illégal. Mais cette fois, les ayants-droit sont plus précis et estiment que cette « compensation » serait fixée en fonction du volume de données illicites disponible sur leur réseau.

Pourtant, le débat est loin d'être résolu outre-manche. En avril dernier, le gouvernement d'alors souhaitait voter le Digital Economy Bill. Le texte devait toucher l'ensemble de la sphère numérique, de l'enregistrement des noms de domaine au téléchargement illégal en passant par la classification PEGI des jeux vidéo, tout devrait passer à la moulinette des élus britanniques.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
Google Duo permet désormais de partager des photos dans ses messages
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
Flight Simulator supportera le contenu créé par la communauté
Airbnb organise un hackathon à Paris pour recruter les meilleurs développeurs
Gears 5 : Microsoft fait la démo du mode construction et confirme l’absence de season pass
🔥 Soldes 2019 : les meilleurs bons plans, réductions et promotions chaque jour !
Test : Inokim Light 1, une trottinette robuste et fiable, mais trop chère
Une cyberattaque américaine aurait paralysé des dispositifs de contrôle militaires iraniens
Le patron de Foxconn pousse Apple à transférer sa production à Taiwan
scroll top