Le Parti pirate soutient Wawa Mania

07 mai 2010 à 13h00
0
Suite aux déboires judiciaires du fondateur du site Wawa-Mania, plusieurs groupes affichent clairement leur soutien à Dimitri Mader. Outre un collectif baptisé Atild créé en « réaction à la pression des diffuseurs, des propriétaires de droits et de l'Etat qui, pour défendre des intérêts financiers colossaux s'en prennent aux sites communautaires », le Parti pirate soutient la cause.
00A0000002689676-photo-parti-pirate.jpg

Sur son site, le Parti Pirate annonce que « suite à la récente annonce d'une future mise en détention provisoire de Dimitri Mader, alias Zac, le Parti pirate assure ce dernier de son soutien. Arrêté il y a déjà 9 mois par la police, la justice s'acharne sur un citoyen qui refuse de mettre un terme aux échanges culturels que Wawa-Mania permet à presque un million d'internautes. »

Selon le parti politique, la Justice a refusé d'échelonner la caution du créateur du site s'élevant à 20.000 euros. Il faut dire que les plaignants Microsoft, Sacem et ALPA accusent le fondateur du site d'avoir généré des revenus publicitaires sur une plate-forme hébergeant du contenu protégé.

La position des défenseurs de Wawa-Mania est donc d'estimer que la gestion de la communauté d'utilisateurs demande des ressources financières et que l'animation d'un tel forum demande un investissement permanent. Un appel au don a donc été formé via le collectif Atild afin de soutenir la cause de Wawa-Mania et de son fondateur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top