Oracle et NetApp règlent un cas de propriété intellectuelle à l'amiable

0
00C8000003440320-photo-sun-oracle.jpg
Le fabricant de solutions de stockage NetApp est parvenu à trouver un accord avec Oracle pour mettre fin à un litige lié à la propriété intellectuelle qui dure depuis 2007. Cette année-là, NetApp avait attaqué Sun Microsystems pour utilisation abusive de brevets lui appartenant. Depuis, Sun a été racheté par Oracle, et les deux entreprises viennent de régler leur conflit à l'amiable, sans que les termes de l'accord n'aient été dévoilés.

Le litige portait sur le système de fichiers ZFS de Sun. NetApp avait cherché à obtenir de la justice une déclaration prouvant qu'il ne violait pas trois brevets de Sun dans ses produits, tout en réclamant des dommages et intérêts et une interdiction de commercialisation contre Sun, pour l'utilisation abusive de sept de ses propres brevets. Sun avait contre-attaqué.

0064000002372510-photo-netapp.jpg
L'affaire a traîné depuis, mais le rachat de Sun par Oracle a changé la donne. Selon le PDG de NetApp, Tom Georgens, Oracle et NetApp « ont une vision commune concentrée sur l'apport de solutions qui permettent de réduire le coût des technologies et leur complexité pour des milliers de clients à travers le monde. » Oracle n'a pas commenté, se contentant d'affirmer que le cas avait été résolu.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page