Oracle et NetApp règlent un cas de propriété intellectuelle à l'amiable

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000003440320-photo-sun-oracle.jpg
Le fabricant de solutions de stockage NetApp est parvenu à trouver un accord avec Oracle pour mettre fin à un litige lié à la propriété intellectuelle qui dure depuis 2007. Cette année-là, NetApp avait attaqué Sun Microsystems pour utilisation abusive de brevets lui appartenant. Depuis, Sun a été racheté par Oracle, et les deux entreprises viennent de régler leur conflit à l'amiable, sans que les termes de l'accord n'aient été dévoilés.

Le litige portait sur le système de fichiers ZFS de Sun. NetApp avait cherché à obtenir de la justice une déclaration prouvant qu'il ne violait pas trois brevets de Sun dans ses produits, tout en réclamant des dommages et intérêts et une interdiction de commercialisation contre Sun, pour l'utilisation abusive de sept de ses propres brevets. Sun avait contre-attaqué.

0064000002372510-photo-netapp.jpg
L'affaire a traîné depuis, mais le rachat de Sun par Oracle a changé la donne. Selon le PDG de NetApp, Tom Georgens, Oracle et NetApp « ont une vision commune concentrée sur l'apport de solutions qui permettent de réduire le coût des technologies et leur complexité pour des milliers de clients à travers le monde. » Oracle n'a pas commenté, se contentant d'affirmer que le cas avait été résolu.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Amazon aurait racheté le service Amie Street
Microsoft et HP lancent le premier cloud privé
Dell vise le cloud et le calcul haute-performance avec le PowerEdge C6105
57 000 sites frauduleux seraient créés chaque semaine
Pre-patch Tuesday : 13 vulnérabilités au menu de Microsoft
Apple,
Antivirus : Symantec annonce Norton Antivirus et Internet Security 2011
L’US-Cert découvre 200 vulnérabilités sur son propre réseau
Opera : deux kits de développement pour la TV connectée
Des tablettes Windows Phone 7 ? Pourquoi pas, répond Microsoft
Haut de page