Google dépose un brevet pour cadrer les photos avec ses doigts

09 juillet 2015 à 18h38
0
Le groupe américain a déposé un brevet au sujet d'une technologie permettant de prendre un cliché avec ses propres doigts. Pour réaliser une photo, l'utilisateur devra utiliser un dispositif ressemblant de près ou de loin à des lunettes connectées.

Google a déposé un brevet au sujet d'une technologie permettant de réaliser des photographies en cadrant le cliché avec ses doigts. La firme américaine pourrait introduire ce mécanisme au sein de ses prochaines lunettes connectées. Le principe est simple, il suffit de placer ses doigts devant soi de manière à ce qu'ils soient visibles par la caméra intégrée dans les lunettes.

Le brevet définit également plusieurs fonctionnalités comme celles de zoomer ou de recadrer une image isolée. Pour ce faire, des commandes vocales ou quelques gestes devraient permettre de réaliser ces quelques opérations simples de montage. Les expressions « tu veux mon doigt » ou « cœur avec les doigts » prennent à présent une autre dimension puisqu'il sera, a priori, possible de prendre ou modifier un cliché facilement par ce biais.

0258000008106540-photo-google-photos-doigts.jpg


Sur le papier, il est donc également possible de prendre une photo de forme ronde, rectangulaire ou tout simplement carrée. Le brevet ne précise cependant pas avec quels dispositifs de lunettes connectées la technologie est appelée à fonctionner.

Une nouvelle version pour les Google Glass ?

Cette information survient alors que des sites comme 9to5Google annoncent qu'une nouvelle version des lunettes connectées de Google est en préparation. Ce modèle de Google Glass serait doté d'un écran plus large, d'un CPU Intel Atom et pourrait se connecter à des batteries externes. De quoi allonger ostensiblement l'autonomie du dispositif.

Ce nouveau modèle pourrait être particulièrement destiné aux entreprises. Les collaborateurs dotés d'un tel système pourraient recevoir des informations relatives à leur activité ou des instructions en temps réel.

Ce virage, s'il est confirmé par Google, serait somme toute logique. Notre rédaction évoquait même cette direction stratégique comme un moyen de faire rebondir le projet Glass. La firme américaine devra cependant entrer en concurrence avec de nombreux projets déjà présents sur le marché et répondant à des besoins spécifiques.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top