Smartphones : La FTC accuse Google de bloquer la concurrence

0
La société Google serait-elle en violation des lois de la Concurrence aux États-Unis ? C'est en tout cas ce que pense la FTC (Federal Trade Commission), l'agence gouvernementale chargée de superviser les pratiques commerciales aux États-Unis. Elle pourrait d'ailleurs intenter des actions en justice à la firme de Mountain View.

04963694-photo-google-target-logo-cible-sq-gb.jpg
Sur le marché des smartphones, la FTC estime que Google empêche ses concurrents d'accéder à certains brevets clés portant sur des technologies mobiles. L'organisme serait prêt à intenter un procès. Cette recommandation aurait été formulée le mois dernier mais ne sera pas rendue publique au moins avant le 6 novembre, date de l'élection présidentielle aux États-Unis.

Le magazine Bloomberg, qui rapporte l'information, précise que la majorité des cinq membres de la Commission a donné son accord pour entamer cette procédure judiciaire. Au cœur du problème nous retrouvons les brevets de type FRAND, c'est-à-dire ceux jugés essentiels pour que la concurrence puisse proposer des produits compétitifs. Les licences des brevets de type FRAND sont généralement commercialisées de manière «  raisonnable et non-discriminatoire ».

Cependant, suite au rachat de Motorola Mobilty, Google expliquait vouloir continuer de vendre ces licences à prix fort, c'est-à-dire en récupérant 2,25% du prix de vente des appareils au sein desquels ces technologies sont embarquées. Microsoft et Apple ont précédemment pointé les pratiques de Google. La FTC a initié son enquête au mois de juin en recueillant les témoignages de Microsoft et Apple sur la manière dont Google mettait à disposition les technologies relatives aux connexions WiFi et 3G ainsi que celles du streaming. L'enquête porte également sur les affaires en cours entamées par Motorola visant à bloquer l'iPhone et l'iPad ainsi que la console de jeux Xbox.

Au 13 octobre, les enquêteurs auraient finalement recommandé à la Commission fédérale de déposer une plainte contre Google. Microsoft explique que les tarifs pratiqués par Motorola se traduiraient par le reversement annuel de 4 milliards de dollars et ne souhaite bien entendu pas payer cette somme. De son côté, Apple refuse de reverser à Motorola plus d'un dollar par terminal.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google : les perquisitions fiscales de 2011 étaient bien régulières
Waze 3.5 : l'application de guidage permet de jouer les taxis
Paypal : une faille donne accès aux données personnelles et bancaires
Un américain doit payer 1,5 million de dollars pour 10 films pornos partagés
Alcatel Lucent, comme ses concurrents, publie une perte nette
Résultats Panasonic :
VIA Artigo A1250 : plus petit ordinateur à CPU x86 quadri-cœur au monde
Google déploie une mise à jour de ses Vidéo-Bulles
Sony : les ventes de TV ont grevé les résultats ce trimestre
Numericable Ultra Mobile : 16 euros pour les clients La Box, mais seulement un an
Haut de page