Brevets : Apple interrompt le "push mail" iCloud en Allemagne

24 février 2012 à 11h22
0
La procédure lancée à son encontre par Motorola Mobility en Allemagne a contraint Apple à stopper temporairement son service de push mail dans le pays.

00A0000004762236-photo-icloud-logo-copie.jpg
« En raison d'un litige autour de brevets avec Motorola Mobility, les utilisateurs d'iCloud et MobileMe sont pour l'instant dans l'impossibilité de récupérer leurs courriers iCloud ou MobileMe en mode push sur leurs appareils iOS lorsqu'ils se trouvent à l'intérieur des frontières allemandes », indique de façon laconique une notice technique apparue jeudi sur le site américain d'Apple et repérée par Engadget.

La fonction push reste accessible pour ce qui est de la gestion des agendas ou des contacts, mais pour le courrier électronique, Apple invite les utilisateurs concernés à modifier les paramètres de leur appareil, de façon à cel que celui-ci interroge régulièrement les serveurs de leurs différents comptes de messagerie.

La mise en place de cette restriction fait suite à l'obtention, par Motorola, d'une injonction contre Apple, motivée par un brevet logiciel décrivant un « système et méthode de synchronisation de statuts multiples ». Soit, en langage courant, le mécanisme dit du push, qui permet de recevoir en direct un message ou une notification dès son arrivée sur le serveur de messagerie.

Apple a, de son côté, récemment déposé une plainte devant la Commission européenne, pour dénoncer les pratiques de Motorola autour de certains brevets qualifiés d'essentiels dans l'univers de la téléphonie mobile et du multimédia, suivi cette semaine par Microsoft. La future division mobile de Google est accusée de profiter du caractère incontournable de ces brevets pour vendre les licences associées à des prix trop élevés.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top