🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Justice : Google ne filtrera pas les suggestions Megaupload, RapidShare, torrent

01 juin 2018 à 15h36
0
La Cour d'appel de Paris vient de refuser le filtrage de certaines suggestions sur le moteur de recherche de Google. Pourtant, le syndicat national de l'Edition Phonographique (SNEP) estimait qu'il s'agissait d'une atteinte à un droit d'auteur causée par un « service de communication au public en ligne ».

00A0000002715056-photo-suggestion.jpg
La Justice vient de décider que l'existence de suggestions incluant les termes Megaupload, ou bien encore Torrent ne constituait pas une « atteinte à un droit d'auteur occasionné par le contenu ». La Cour a donc considéré qu'il n'y avait pas de lien direct et automatique entre la violation du droit et la présence de ces termes.

Pourtant, le Snep s'était appuyé sur un article du code de la propriété intellectuelle mis en place suite à la loi Hadopi. Le site PC Inpact, révèle d'ailleurs le texte de la décision judiciaire mais également qu'un premier ménage avait été fait selon Google concernant certains noms d'artistes ou d'albums...

Pour rappel, les suggestions Google (Google suggest) proposent automatiquement des termes lors de la saisie d'une requête dans le champ de recherche. Le résultat est alors le fruit des propositions des algorithmes du moteur en fonction des recherches des autres utilisateurs.

Selon la firme, suggest est donc un miroir statistique de l'ensemble des recherches des internautes. Dans cette optique, Google a toujours estimé que sa fonction se base sur des statistiques automatiques et objectives. Le seul motif de filtrage se fait alors sur certains critères (pornographie, appel au racisme...). Pour preuve, Google avait même été condamné en juillet 2009 par le tribunal de commerce de Paris à cause de la suggestion : « direct énergie arnaque ». Une publicité bien gênante...

Pour sa part, le Snep pourrait, s'il le souhaite, se pourvoir en cassation pour contester cet arrêt. En attendant, la Cour a attribué la somme de 5 000 euros à Google afin de couvrir ses frais de justice.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Test de Mozilla Firefox 4.0 : de retour au top ?
Haut de page