Licences : Intel et WiLAN trouvent un terrain d'entente

le 17 janvier 2011 à 11h02
0
00C8000003920518-photo-wilan.jpg
WiLAN, une entreprise détenant des brevets sur les technologies de communication, vient d'annoncer avoir signé un accord avec Intel pour mettre fin à leurs disputes sur la propriété intellectuelle de plusieurs technologies appartenant à WiLAN. Intel devra prendre une licence sur plusieurs années au sein du portefeuille de WiLAN, et lui verser des royalties.

Cela signe donc la fin des attaques entre les deux entreprises. L'accord est provisoire, et WiLAN espère une signature définitive dans les prochaines semaines. Les détails financiers n'en ont pas été révélés.

WiLAN, dont les communiqués de presse font plus état des poursuites engagées et des règlements que de nouvelles innovations, a récemment forcé LG à prendre des licences pour ses technologies de communication sans fil. Basé au Canada, WiLAN est chargé de gérer un portefeuille de brevets technologiques - et de les défendre en justice. Elle détient notamment des technologies WiFi, WiMAX, Bluetooth et 3G, et se targue de posséder 970 brevets.

Parmi les entreprises qui lui payent des droits d'utilisation de ses technologies, on retrouve RIM, Cisco, Samsung, Nokia, Sony, Asus ou encore Panasonic. Le cas Intel concernait des technologies WiFi, CDMA, Bluetooth et DSL, utilisées dans les ordinateurs portables, les routeurs et les téléphones mobiles. Du côté de WiLAN, la salve de poursuites ne prend pas fin avec l'accord signé avec Intel, puisqu'il a attaqué dans le même temps Apple, Dell et HP.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
scroll top