Samsung gagne un procès sur la propriété intellectuelle

Par
Le 24 décembre 2010
 0
00fa000003870858-photo-spansion.jpg
Samsung vient de remporter une bataille juridique contre Spansion. Ce dernier avait attaqué le géant et d'autres entreprises devant l'International Trade Commission (ITC, l'autorité de régulation du commerce international aux Etats-Unis), estimant qu'ils violaient deux de ses brevets sur la mémoire flash.

Spansion, ex-leader mondial de la mémoire flash de type NOR, accusait Samsung de violer deux brevets. Si sa plainte avait été retenue par l'ITC, elle aurait empêché l'importation de mémoire Samsung aux Etats-Unis. Et donc la commercialisation de nombreux produits : Apple, Research in motion (RIM, le fabricant des smartphones BlackBerry), achètent notamment de la mémoire au Sud-coréen. Ces deux derniers étaient également visés par la plainte.

Samsung n'était pas le seul dans le collimateur de Spansion. Hon Hai Precision Industry était aussi attaqué devant l'ITC. Hon Hai fournit un certain nombre de fabricants connus, parmi lesquels Apple, Kingston, Lenovo et Sony. D'autres plaintes ont été déposées contre Apple, Nokia, Samsung, RIM, entre autres, devant différentes juridictions américaines.

Avec ces procès, Spansion espère récupérer de l'argent sur les droits qu'il estime détenir. Il faut dire que l'entreprise est en mauvaise posture : en banqueroute en mars 2009, elle se relève tout juste. Spansion a récemment annoncé avoir perdu 10 points de parts de marché au cours de son année de banqueroute. Au troisième trimestre 2010, il a enregistré 307,6 millions de dollars de ventes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top