La Hadopi analyse les vidéos postées sur YouTube

21 mars 2013 à 18h23
0
La haute autorité indique avoir scruté les contenus publiés sur la plateforme de vidéos appartenant à Google. La Hadopi relève ainsi que sur YouTube, les clips musicaux ne représentent que 13% des contenus en ligne mais sont les plus consultés.

00D2000003275672-photo-le-logo-de-l-hadopi.jpg
Dans le cadre de sa mission d'observation des plateformes et offres légales, la Hadopi publie un rapport concernant les contenus mis en ligne sur YouTube. L'autorité s'attache alors à délimiter les contours et la nature de vidéos publiées sur le service de Google.

Dans sa méthodologie, la Hadopi dit avoir tenté de reproduire « une navigation classique d'un utilisateur qui circulerait un grand nombre de fois au hasard d'une vidéo à une autre parmi celles qui sont suggérées sur la page qu'il consulte ». En utilisant cette méthode dite du « random walk », l'organisme a ainsi été en mesure d'étudier un échantillon de 3 000 vidéos. De même, seules les vidéos publiques ont été prises en compte.

Toujours est-il que les contenus émanant des médias représentent la part la plus importante (22,18%) dans le panel de vidéos étudiées. Par contre, ces derniers ne sont que peu consultés par les internautes. Arrivent ensuite les clips musicaux (13%), les séries (5%) et enfin les films (2,75%).

017C000005858530-photo-sans-titre-1.jpg


Par contre, la catégorie qui génère le plus de visites s'avère être les clips de musique. « Elle surpasse de loin celle de toutes les autres catégories. Elle atteint 40 000 vues par jour en moyenne », commente la Hadopi.

Dans le détail de cette catégorie, 28,7% des contenus sont des clips musicaux dont la bande son est originale mais dans le support vidéo a été modifié (ajout d'un sous-titrage), 24,31% des vidéos sont des images officielles proposées par les artistes ou les maisons de disque voire les majors, 21,06% sont des clips de live (concerts, directs) non-officiels. Enfin, les versions originales (son et image) non officielles représentent 14,35% des clips.

Le rapport, réalisé par le Département Recherche, Etudes et Veille de la Hadopi, donne donc une indication sur le fait que la plateforme est privilégiée par les internautes pour écouter de la musique. Un argument de poids pour YouTube pour négocier des droits de diffusion de contenus musicaux avec les Majors.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Microsoft marque la plus usurpée par les pirates, devant DHL et Google
Apple lance Apple Music TV, sa chaîne musicale à la sauce MTV
Salto : vous abonnerez-vous à la nouvelle plateforme de streaming française ?
Test Ring Video Doorbell 3 : l’interphone connecté qui fait mieux, sans être parfait
The Mandalorian, saison 2 : un nouveau trailer diffusé
La Russie va limiter les achats de cryptomonnaies à 6 500 euros par an
En Chine, le OnePlus 8T a généré 12,7 millions d'euros 1 minute après sa mise en vente
On a testé Sensei sur Mac : une application de nettoyage prometteuse mais encore jeune
Gigabyte a 4 nouvelles RTX 3070 dans les cartons !
Microsoft déploie la nouvelle version d'Outlook sur macOS
scroll top