Culture : Nicolas Sarkozy réaffirme son soutien à l'Hadopi

24 janvier 2012 à 16h52
0
Le chef de l'Etat a rappelé son attachement aux actions menées par la haute autorité. Lors de ses voeux prononcés à l'attention du monde de la Culture, Nicolas Sarkozy a soutenu l'Hadopi tout en critiquant les propositions du candidat socialiste, François Hollande.

00FA000004289732-photo-nicolas-sarkozy-eg8.jpg
Nicolas Sarkozy vient de critiquer les propositions socialistes en matière de Culture numérique. Lors d'un déplacement à Marseille (qui sera capitale européenne de la Culture en 2013), le chef de l'Etat a précisé sa vision de la lutte contre le téléchargement illégal. « Je suis proprement sidéré d'entendre certains dire que la loi Hadopi doit être abrogée. Mais rassurez-vous on l'abroge d'abord et après, bien après, on verra, on prendra le temps de dégager une solution consensuelle. Bref, on nous demande de pratiquer un désarmement unilatéral à l'égard du piratage » a-t-il rappelé à l'AFP.

Pour rappel, la semaine dernière, François Hollande avait expliqué qu'il souhaitait remplacer l'Hadopi par un nouvel acte de l'exception culturelle à la française. Le candidat PS avait critiqué l'idée de « pénaliser des pratiques ». Il ajoutait qu'il n'est « pas possible de couper le lien entre internautes et auteurs. Je propose le vote d'une loi, un acte 2 de l'exception culturelle française sur laquelle nous travaillerons avec l'ensemble des professionnels de la Culture ».

Une position visiblement peu appréciée par le président de la République. Ce dernier avait déjà apporté tout son soutien à la haute autorité dans un discours prononcé en novembre dernier, il avait également affirmé sa volonté que l'action de l'Hadopi s'étende au streaming. Cependant, plusieurs écueils ne manqueront pas de se présenter si le législateur souhaite encadrer strictement le streaming illégal.

De son côté, le parti socialiste devra également préciser sa pensée en matière de numérique. Jusqu'à présent, les partisans de Martine Aubry avaient étudié (avant les Primaires) la mise en place d'une licence globale. Désormais, cette voie semble en suspens et l'équipe de campagne du candidat socialiste devrait formuler de nouvelles propositions concrètes d'ici la fin du mois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Windows 8 : 3G à l'honneur et Wi-Fi en une seconde
Dolphin signe avec Evernote pour deux nouveaux add-ons
Joomla se montre plus attractif auprès des professionnels
Pirate Bay : téléchargement d'objets pour les imprimantes 3D
Facebook : la Timeline bientôt imposée à tous les utilisateurs
Microsoft : le créateur du botnet Kelihos travaillait pour un éditeur de sécurité
Twitter lutte contre le malware avec le rachat de Dasient
Affaire Allomovie : les sites sont définitivement fermés
Bouygues Télécom dévoile sa nouvelle Bbox Sensation, tournée vers le cloud
Texas Instruments relève légèrement la tête mais fermera des usines
Haut de page