L'Hadopi aborde "en toute confiance" l'année prochaine

29 septembre 2011 à 16h58
0
La haute autorité a organisé un rendez-vous avec la presse afin d'évoquer son travail accompli et ses futurs objectifs. L'Hadopi a donc précisé que 2012 sera l'année du diagnostic des forces et des faiblesses de l'offre légale. Dans cette optique, son secrétaire général indique aborder son 2ème exercice « en toute confiance et donne rendez-vous à tous en juin 2012 ».

00FA000004621224-photo-mf-marais-hadopi.jpg
Outre le bilan chiffré de son activité, l'Hadopi a tenu à préciser que ses prochains efforts porteront sur le développement de l'offre légale. Marie-Françoise Marais, présidente de la haute autorité compte : « prendre des engagements forts en direction de l'offre légale. Le marché de l'offre en ligne est un vaste chantier loin d'être arrivé à maturité. Pour nous, ce secteur souffre d'un déficit notoire en matière de visibilité, 2012 sera donc l'année du diagnostic afin de tenter de savoir pourquoi l'offre peine encore à atteindre les attentes du public ».

Dans le domaine de la promotion des plateformes légales de téléchargement, l'activité de la haute autorité s'est, pour l'instant, cantonnée à la labellisation d'offres grâce au logo « PUR ». C'est pourquoi elle souhaite mettre en place prochainement un portail de référencement qui ne soit pas un « simple catalogue », précise la présidente. Ce nouvel outil destiné à orienter les internautes devrait voir le jour d'ici la fin de l'année voire au début de l'année prochaine.

Dans cette même optique, l'Hadopi a également évoqué ses prochains travaux. Une étude sur les « usages de consommation depuis l'ère pré-numérique » portant sur l'acquisition et l'accès aux biens culturels devrait être menée. Par cette réflexion, l'institution souhaite donc dresser un panorama européen et international des habitudes des consommateurs en la matière.

00FA000004621232-photo-quaretta-walter-marais.jpg
Par ces éléments de langages, l'Hadopi répète à nouveau que son action est de nature pédagogique envers ceux qui ne maitrisent pas totalement les outils qu'offre la Toile. D'ailleurs, la présidente de l'autorité a ajouté que la population des internautes n'est pas homogène. Elle précise : « l'immense majorité des internautes font un usage raisonné d'Internet ».

De son côté, Eric Walter, secrétaire général de l'Hadopi réaffirme son engagement et tente de tordre le coup au « simplisme des idées toutes faites » auxquelles il oppose « un travail acharné de détermination. En ce sens, l'Hadopi aborde son deuxième exercice en toute confiance et donne rendez-vous en juin 2012 ». En rétorquant ainsi, l'autorité répond notamment à certaines déclarations portées par des responsables socialistes. En effet, dans le cadre des primaires, certains d'entre eux ont évoqué l'idée de supprimer l'Hadopi afin de la remplacer par un système de taxation des abonnements Internet. Reste donc à savoir si la vision de l'Hadopi coïncidera avec celle du futur président de la République...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top