La Cnil donne la bonne recette pour comprendre les cookies

17 décembre 2013 à 14h35
0
La Commission tient à ce que les internautes soient davantage informés quant au fonctionnement des cookies, ces éléments pouvant notamment servir au ciblage publicitaire. La Cnil rappelle ainsi que l'internaute doit consentir préalablement à leur utilisation.

00FA000005292876-photo-cnil-logo.jpg
La Cnil tient à rappeler quelles obligations incombent aux professionnels en matière de gestion des cookies. Afin d'éviter tout abus quant à l'usage de ces éléments pouvant recueillir une partie de la navigation d'un internaute et par-là même lui proposer des publicités ciblées, l'autorité a donc publié une recommandation.

Le texte est en fait un rappel au règlement puisque la Cnil indique que « les éditeurs de sites ou d'applications doivent informer les internautes de la finalité des cookies et leur demander de les accepter ». Si certains cookies sont exemptés de cette règle comme ceux relatifs au panier d'achat, ceux destinés à l'authentification ou encore ceux chargés de l'analyse de l'audience (Analytics), les autres doivent suivre la règle. Enfin, la durée de validité de ce consentement est de 13 mois au maximum.

Dans le détail, la Cnil demande à ce que non seulement le consentement soit recueilli mais que les internautes puissent connaître la marche à suivre pour accepter ou refuser ces cookies. En cas de refus, l'utilisateur doit toutefois être en mesure de profiter du même service.

C'est pourquoi elle met à la disposition de tous des fiches pratiques destinées au public mais également aux professionnels désirant recueillir des informations sur les habitudes de leurs utilisateurs. Elle évoque ainsi l'utilisation de programmes simples tels que Ghostery pour bloquer les traceurs ou d'Adblock Plus pour la publicité et annonce avoir développé en interne un logiciel baptisé CookieViz permettant de mieux visualiser le fonctionnement des cookies au sein d'un poste.

La Cnil souhaite également que ses recommandations soient plus régulièrement respectées par l'ensemble des professionnels du Web. Après avoir rédigé ce rappel à la loi, elle explique qu'elle pourrait, à l'avenir, se lancer dans des procédures de sanction à l'encontre des mauvais élèves.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Zeitgeist : célébrités, sports et télé-réalité dans le top 10 de Google en 2013
Windows Phone Store : 12 millions de transactions par jour, 200 000 applications
Le CSA souhaite que YouTube, Dailymotion et iTunes contribuent à la création française
AMD Radeon R7 260 : un bon rapport prix/prestation en entrée de gamme
Nokia aurait abandonné le développement de sa tablette de 8 pouces
Amazon aurait racheté GoPago, spécialiste du paiement en ligne
Un Apple Store braqué dans les Yvelines
Samsung Galaxy GamePad : une manette pour les smartphones Galaxy
Condamné contre Free pour sa
Opera met à jour son navigateur Coast sur iPad
Haut de page