En Angleterre, bientôt un "porn pass" pour accéder aux sites classés X

0
L'an prochain, les Britanniques devront se rendre chez leur marchand de journaux pour acheter un permis d'aller sur les sites pornographiques. La mesure vise à restreindre l'accès des mineurs aux contenus classés X.

Le texte de loi prévoit aussi des sanctions lourdes pour les sites qui ne contrôleraient pas l'âge des internautes.

Un code unique à 16 chiffres pour accéder aux sites pornographiques

Avec le Digital Economy Act, les Britanniques ont musclé, l'an dernier, leur législation concernant le numérique. La loi doit entrer en vigueur en 2019 et, parmi les mesures adoptées par le Parlement de Sa Majesté, des restrictions importantes dans l'accès aux sites pornographiques. Ainsi il faudra, avant de pouvoir se connecter à l'un d'entre eux, retirer dans un kiosque à journaux physique un porn pass.

Ce porn pass a pour principal objectif d'empêcher ou de compliquer l'accès des mineurs à la pornographie. Cliquer oui quand le site vous demande si vous avez plus de 18 ans ne suffira plus : il faudra, pour accéder aux contenus, entrer un code unique à 16 chiffres autorisant la connexion. Ce code ne pourra être remis par votre marchand de journaux que si vous lui prouvez que vous êtes bien majeur.

Jusqu'à 250.000 euros d'amende

Le législateur britannique avait initialement envisagé une autre solution : contrôler l'âge par le numéro de carte bancaire. Mais cela créait un problème de collecte de données sensibles. Le porn pass, bien que moins high tech, est en définitive une solution qui préserve les données privées, même s'il faudra aux amateurs de porno affronter le regard du buraliste.

Le porn pass n'est pas gratuit : 10 livres (environ 12 euros). Il sera assez facile de le contourner en passant par un VPN, mais Londres espère malgré tout faire baisser le trafic sur les sites pornographiques. La loi prévoit par ailleurs des sanctions lourdes vis-à-vis des sites peu regardants sur l'âge de leurs internautes : 250.000 livres et le blocage par les FAI. Une sévérité qui agace certains commentateurs outre-Manche, où l'on a appris en janvier que chaque jour, le Parlement britannique enregistre sur son réseau informatique 160 connexions en moyenne à des contenus classés X...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D
Pour le patron d'Air France-KLM, la taxe carbone sur les billets d'avion sera contre-productive

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top