Il sera bientôt possible de payer ses amendes sur place avec le PV électronique

09 décembre 2014 à 11h45
0
Le paiement de certaines amendes pour infraction aux règles de la circulation sera rendu plus facile. Un automobiliste pourra payer directement son PV sur place, sans aucune autre formalité, lorsque celui-ci est édité de manière électronique.

A partir du 1er janvier 2015, les forces de l'ordre vont faciliter le moyen de régler une amende lorsqu'un conducteur a enfreint certaines règles de la circulation. Il pourra payer son dû directement sur les lieux de l'infraction via sa carte de paiement ou en espèces si le procès-verbal est dressé par un moyen électronique. Il était déjà possible de régler sur place une amende mais le choix est désormais "offert" pour les PV électroniques.

01C2000006821598-photo-europe-les-pv-sans-fronti-res-d-barquent.jpg


L'arrêté du 4 décembre 2014 relatif au « paiement immédiat des amendes forfaitaires des contraventions constatées par procès-verbal électronique », publié au Journal officiel précise les modalités de cet encaissement. Il définit les conditions pour lesquelles ces nouvelles règles sont applicables.

Sont concernées par cette mesure les amendes forfaitaires en cas de mauvais stationnement, de refus de priorité, les excès de vitesse ou bien encore la circulation en sens interdit lorsqu'elles sont constatées sur place par les services de police, de gendarmerie ou les agents municipaux.

Si les forces de l'ordre dressent le procès-verbal grâce à un dispositif électronique (PDA, ordinateur portable et autres terminaux embarqués), le contrevenant pourra signer le document et s'acquitter de l'amende sans attendre de recevoir à son domicile ledit avis.

Difficile de contester après avoir payé

En réglant cette amende, le conducteur reconnaît l'infraction. Sa contestation reste toujours possible avant tout paiement mais est plus difficile à faire valoir une fois que le règlement est intervenu. Le texte précise qu'en cas de paiement de l'amende forfaitaire, « la page écran sur laquelle le contrevenant appose sa signature comporte, de façon non modifiable, la précision que le contrevenant reconnaît la contravention relevée, qu'il s'acquitte du paiement de l'amende forfaitaire, et qu'il est informé du retrait de points qui résultera de ce paiement ainsi que, le cas échéant, de son obligation d'échanger son permis de conduire ».

Le contrevenant sera toutefois informé des éventuels retraits de points et se verra remettre un bordereau justifiant le règlement du PV.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top