La Maison-Blanche réservée sur la loi CISPA ?

19 avril 2012 à 11h52
0
Aux Etats-Unis, la porte-parole de la Maison-Blanche chargée de la sécurité nationale rappelle que toute nouvelle réglementation sur la cybersécurité devra préserver les citoyens. Selon la presse américaine, Caitlin Hayden souhaiterait que les futurs projets de loi disposent de garde-fous protégeant la vie privée des internautes.

00FA000004231986-photo-dr-white-house-pete-souza.jpg
Après l'opposition de l'EFF et le soutien de grands comptes (Facebook, Microsoft...) au texte, la Maison-Blanche a confié sa position au site américain The Hill. Dans un communiqué signé de Caitlin Hayden, la porte-parole chargée de la sécurité nationale rappelle que les projets de loi similaires à CISPA, qui sera prochainement en débat au Congrès, devront comporter des mesures visant à protéger les internautes.

Sans directement nommer le projet CISPA, la responsable précise que : « la réglementation prônant le partage d'informations est une composante essentielle pour traiter des risques critiques de nos infrastructures, toutefois ce partage doit inclure des garde-fous robustes destinés à préserver la vie privée et les libertés civiles de nos citoyens. La législation [...] ne sacrifiera pas la vie privée de nos concitoyens au nom de la sécurité ».

Pour rappel, certaines organisations ont déjà critiqué le projet déposé par plusieurs élus républicains. Par exemple, l'Electronic Frontier Foundation explique que la CISPA (Cybersecurity Intelligence Sharing and Protection Act) pourrait légitimer des actions à l'encontre de sites comme Wikileaks et reproche au texte de donner trop de pouvoirs aux sociétés privées.

Côté soutiens, plusieurs sociétés américaines ont précisé que l'objectif de la mesure n'était pas le partage de données personnelles mais seulement l'échange d'informations concernant la sécurité de leurs installations. Par exemple, le réseau social Facebook a défendu le fait que les données échangées ne concernent que des cyber-menaces spécifiques. Malgré ces oppositions, la balle est dans le camp de la classe politique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
scroll top