Transition numérique : SAP encourage à suivre les exemples de Nike et Uber

17 juin 2015 à 15h42
0
Le groupe allemand tente de répondre aux questionnements des professionnels autour de la transition numérique. A l'occasion d'une conférence sur le sujet, SAP cite en exemple des groupes qui ont su entamé ce virage.

Le groupe hôtelier Accor, Nike, Uber ou bien encore d'autres sociétés étendent à présent leur spectre sur de nouveaux marchés. Grâce aux services en ligne ou à des méthodes de gestion, ces sociétés abordent un virage en chassant sur de nouvelles terres. Une transition numérique qui doit leur permettre de ne pas se faire dépasser par la concurrence, faute de ne pas avoir su s'adapter aux besoins de leurs clients.

Pour le professeur Geoffrey Parker de l'University Tulane et directeur de recherche au MIT, Nike est un bon exemple de transition réussie. La firme est partie de son produit historique, des chaussures, pour s'attaquer à de nouveaux marchés. « Ils ont commencé avec des baskets puis ont ajouté des capteurs, des applications. Cela représente des opportunités de créer de la valeur car ces dispositifs sont connectés aux réseaux sociaux », explique-t-il.

0190000005603996-photo-nike.jpg


Face à ces mouvements, les entreprises traditionnelles doivent anticiper les usages et ne pas hésiter à opérer des rachats lorsqu'une proposition se présente. Geoffrey Parker précise : « En 2000, Reed Hastings de Netflix proposait de revendre 49% de la société à Blockbuster. Cette dernière lui a opposé un refus car l'offre de la société n'était pas jugée comme une menace. Mais lorsqu'il s'est lancé dans le streaming, Netflix s'est mis à agréger des données et a permis une monétisation de son service. Son modèle était donc en rupture au regard de la concurrence ».

Uber, l'exemple à suivre ?

Pour les observateurs, Uber représente l'exemple à suivre. La société de VTC a investi un marché jusqu'alors occupé par les taxis pour s'y faire une place. Pour Alexandre Droulers, chargé expansion d'Uber en Europe de l'ouest, une société doit être capable d'aborder rapidement de nouveaux marchés : « Nous sommes présents dans 300 villes, on essaie de fonctionner comme 300 petites entreprises. Nous testons beaucoup. La livraison de produits du quotidien et même de chatons, cela nous permet d'explorer de nouveaux terrains ».

Le responsable poursuit : « Nous fonctionnons comme une place de marché. Avant tout nouveau lancement, nous tâchons de savoir quelle sera la demande et notre potentiel d'offre en matière de conducteurs. A Marseille, par exemple, notre service avait été demandé par 100 000 personnes, c'est-à-dire le nombre d'ouvertures de l'application dans la ville correspondant à une demande sur place. Par ce moyen, nous sommes donc en mesure de savoir quand il y a une demande pour notre service ».

01C2000008078802-photo-alexandre-droulers-uber.jpg

Alexandre Droulers (à gauche), chargé expansion d'Uber en Europe de l'ouest


Maître de cérémonie de ce rendez-vous, Robert Enslin, président de la division vente de SAP confirme ces préconisations : « Dès 2010, nous avons compris que la majorité des processus devenaient obsolètes, que les clients et les entreprises avaient besoin de temps réel, d'instantané ».

C'est pourquoi le groupe allemand entend miser sur l'Internet des objets. SAP compte connecter davantage d'objets tout en y accolant ses solutions de gestion des données de type HANA. La firme a d'ailleurs signé un partenariat avec Siemens et Intel en vue d'assurer l'interopérabilité des objets connectés avec HANA. L'idée étant alors que SAP puisse servir de plateforme cloud pour les industries.

A découvrir également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top