Free Mobile est bien placé pour rattraper son retard dans la 4G

04 juin 2015 à 12h34
0
Free Mobile est l'opérateur le plus actif dans le déploiement de son réseau 4G, pourtant limité à la seule bande de fréquences des 2 600 MHz. D'ici la fin de l'année, son réseau pourrait évoluer fortement.

L'infrastructure 4G de Free Mobile a bien progressé depuis le début de l'année. Dernier opérateur français, en janvier, en nombre d'antennes déployées et en service, le « trublion » devance désormais Numericable-SFR. Selon le dernier rapport de l'Agence nationale des fréquences (ANFR), Iliad compte 3 427 sites actifs au 1er mai, contre 3 170 pour son concurrent. À terme, Free Mobile peut se rapprocher de Bouygues Telecom.


0230000008060732-photo-anfr-4g-mai-2015.jpg
Déploiement des sites 4G au 1er mai 2015, sur la base des déclarations des opérateurs - Source : ANFR.


Avec sa seule bande de fréquences de 2 600 MHz, le quatrième entrant dans la téléphonie mobile a réussi à obtenir 6 122 autorisations de déploiement de l'ANFR. Alors que Numericable-SFR, aussi présent sur la bande des 800 MHz (celle qui permet une meilleure pénétration dans les bâtiments), n'en compte que 4 350. De son côté, Bouygues Telecom, seul opérateur aussi présent sur les 1 800 MHz, possède 7 409 autorisations.

Depuis le début de l'année, Free Mobile a activé 1 328 antennes 4G, ce qui est en moyenne quatre fois plus que ses concurrents. Sur la période, Orange en a allumé 432, Numericable-SFR 330, et Bouygues Telecom 137. Free Mobile est également l'opérateur à avoir obtenu le plus d'autorisations de déploiement d'antennes-relais 4G en quatre mois (+1 972), devant Orange (+554), Numericable-SFR (+306) et Bouygues Telecom (+147).

Cap sur les 1 800 et les 700 MHz

D'ici la fin 2015, la position de Free Mobile est amenée à encore évoluer sur la 4G. L'opérateur a en effet eu l'autorisation, au 1er janvier, d'utiliser 5 Mhz duplex (émission et réception) sur la bande des 1 800 MHz.
Pour le régulateur des télécoms (Arcep), il s'agit « notamment d'assurer une répartition équilibrée, entre les quatre opérateurs mobiles 4G, des fréquences de la bande, grâce à des restitutions de fréquences de la part d'Orange, SFR et Bouygues Telecom au bénéfice de la société Free Mobile, dernier entrant sur le marché ».

Grand absent sur la bande des 800 MHz, très prisée pour couvrir plus de territoire avec moins d'antennes, Free Mobile est très intéressé par les 700 MHz, dont l'attribution devrait être faite en décembre prochain. Alors que l'Arcep a exclu, en mai, de réserver une partie du spectre à Iliad, « trop risque juridiquement », il n'est pas impossible qu'un autre dispositif (réglementaire par exemple) l'aide à se placer sur la bande des 700 MHz.

L'enjeu pour Free Mobile est de rattraper son retard sur ses concurrents. Avec une couverture 4G de 33 % de la population selon l'Arcep, et de 3 % du territoire, il est encore loin d'Orange et de Bouygues Telecom.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top