Fondation Linux : le "grand rival" n'est plus Microsoft, mais Apple

le 06 avril 2011
 0
012C000000562559-photo-geek-zone-tasse-tux-born-to-frag.jpg
Jim Zemlin, le directeur exécutif de la Fondation Linux, vient de faire une sortie sur les rivaux des distributions GNU / Linux : Microsoft et Apple. Et alors que le premier est toujours majoritaire sur les PC de la planète, pour lui, le vrai concurrent est désormais Apple.

De Microsoft, Jim Zemlin dit simplement : « Ils ont été notre grand rival, mais désormais, c'est un peu comme de frapper un chiot. » S'en prendre à Microsoft ne serait donc plus la bonne réponse pour les défenseurs du libre, et pour le directeur exécutif de la Fondation Linux, ces derniers « ne s'inquiètent plus vraiment de Microsoft. » Selon lui, les logiciels GNU / Linux sont partout, et des entreprises comme Red Hat ont une vitalité supérieure à Microsoft. « Linux domine finalement presque la totalité des catégories de l'informatique, à l'exception des PC. »

Certes, Microsoft reste en position dominante sur le marché des PC de bureau. Un segment où les distributions GNU / Linux n'ont pas réussi à prendre une place conséquente, admet Jim Zemlin, qui estime que la part de marché de Linux a été « décevante pour beaucoup, » dans un entretien accordé à Network World. Mais Jim Zemlin ne voit pas l'avenir dans le PC.

De fait, « aujourd'hui les gens utilisent plus les smartphones que les PC, de différentes façons. Dans cette situation, Linux a vraiment une part de marché dominante au travers de choses comme Android ou d'autres versions de Linux qui sont dans le monde du mobile. » Et comme la guerre sur le segment des smartphones et tablettes est particulièrement soutenue entre iOS d'Apple et Android de Google, Jim Zemlin estime que c'est désormais Apple le véritable concurrent.

Et si vous êtes un défenseur de l'open-source, pour le directeur exécutif de la Fondation Linux, « Apple est votre pire ennemi et votre meilleur ami. Dans de nombreuses situations, Apple a fait beaucoup de choses bien pour l'open-source et Linux. Il a changé la définition de l'informatique côté client. C'est bon pour LInux. Apple a aussi beaucoup de composants open-source dans ses produits, et tend à travailler vraiment bien, parfois, avec la communauté open-source. » Mais, car il y en a un, Jim Zemlin n'ira pas contredire « le fait qu'il a aussi un système très fermé. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Oppo : Suivez avec nous et en direct l’annonce et le lancement du nouveau flagship, Reno !
Les bots malveillants représentent plus de 20% du trafic web
Cybersécurité : plusieurs ambassades européennes auraient été victimes de pirates russes
Ouch ! La TV 8K haut de gamme de Sony coûtera pas moins de 70 000$
Les Brave Rewards débarquent officiellement sur Android
Des employés de Microsoft appellent à soutenir la révolte de travailleurs chinois sur GitHub
Tesla dévoile son nouvel ordinateur de bord pour véhicule autonome
Malgré les tumultes, Huawei a vu son chiffre d'affaires bondir au premier trimestre 2019
Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
scroll top