Red Hat Enterprise Linux 6 publié en version RC

21 octobre 2010 à 11h41
0
00FA000002104444-photo-red-hat-logo.jpg
Red Hat vient d'ouvrir la version Release candidate (RC) du futur Red Hat Enterprise Linux, sa distribution GNU / Linux dédiée aux professionnels. Testée dans un premier temps auprès des partenaires de l'éditeur, y compris les fabricants de matériel (OEM) et les distributeurs (ISV), la version 6 de RHEL doit être le prochain OS majeur des développeurs, selon Red Hat.

L'éditeur note plusieurs « améliorations significatives dans la performance, la fiabilité, et la sécurité » de son système. Ce dernier est disponible pour les plateformes i386, AMD 64, System Z, IBM Power 64-bit et Intel 64. Le noyau de la distribution a été mis à jour, et les dernières technologies de gestion de l'espace de travail ont été incluses.

Autres changements majeurs : des fonctionnalités centrales ont été mises à jour, comme Samba, NFS, httpd, ainsi que la prise en charge de la virtualisation par le biais de l'hyperviseur open-source KVM.

Au final, Red Hat apporte une meilleure gestion de l'énergie et des applications clés d'un système d'exploitation d'entreprise. Montée en charge, virtualisation, mesure de la consommation électrique, gestion des adresses IPv6, du Fiber-Channel-over-Ethernet, etc. Aucune date de disponibilité de la version finale n'a été annoncée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
Étouffé par les sanctions américaines, Huawei également lâché par les fondeurs chinois
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top