En Chine, Foxconn va embaucher 400 000 nouveaux employés en un an

le 18 août 2010 à 13h37
0
03464422-photo-foxconn.jpg

03464424-photo-foxconn.jpg
Le fabricant de composants taïwanais Foxconn Technology (notamment sous contrat pour l'iPhone d'Apple et les consoles de Sony) vient d'annoncer son intention d'engager 400 000 travailleurs chinois supplémentaires en un an. Foxconn explique sa décision par l'accroissement du nombre de clients.

Le manufacturier a annoncé que le poids numéraire des employés de la région du Shenzhen dans le groupe, où au moins 10 personnes ont tenté de se suicider récemment, passera de la moitié à environ un tiers. Pour avoir un point de comparaison, la somme de ces nouvelles embauches atteindrait plus de trois fois la totalité des employés de Microsoft et Apple réunis, les deux plus grandes entreprises des Etats-Unis. Dans le même temps, Foxconn a plus que doublé les salaires des employés du Shenzhen suite à la vague de suicides. Une solution probablement plus efficace que l'embauche de personnes plus âgées...

S'il semblerait donc que Foxconn souhaite faire amende honorable pour ne pas atteindre sa réputation auprès de ses prestigieux clients - et leur image par la même occasion, ses plans concernant les ateliers du Shenzhen se précisent également. Les usines de la région se concentreront plus sur la recherche et le développement, les tests produits, et les nouvelles énergies. La taille de la main d'oeuvre y restera sensiblement la même.

Le groupe s'étendra donc dans la province du Henan, dans l'est de la Chine, où 20% de sa force de travail y est déjà regroupée, et dans celle du Sichuan, au sud-est, pour rapprocher les employés de leurs villes d'origine. « Si le cercle familial et d'amis est plus proche, » explique un haut dirigeant, « il sera beaucoup plus facile de parler et d'éviter les problèmes. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : IT business
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
scroll top