Tesla : l'Allemagne estime que le terme "Autopilot" prête à confusion

17 octobre 2016 à 18h05
0
La terminologie « Autopilot » fait l'objet d'une nouvelle controverse. Le régulateur des transports allemand demande effectivement à Tesla de ne plus utiliser ce terme « prêtant à confusion ».

Après l'association de consommateurs américaine Consumer Reports, c'est maintenant au tour des autorités allemandes de s'en prendre au terme Autopilot, que Tesla emploie pour ses voitures électriques.

Les opposants à ce terme estiment qu'il porte à confusion. Dans une lettre envoyée à Tesla et relayée ce dimanche par Bild, l'agence fédérale allemande de l'automobile explique qu'elle veut « éviter les malentendus », les « fausses attentes » de clients, qui pourraient s'imaginer « un véhicule hautement automatisé pouvant être utilisé sans l'attention constante du conducteur ».

0230000008433666-photo-tesla-model-s-et-tesla-model-x.jpg

À lire aussi : Tesla rend ses voitures encore plus autonomes avec l'Autopilot 8.0

Le même "pilote automatique" qu'un avion de ligne

Tesla s'en défend : « Nous avons toujours été clair avec nos clients, le Pilotage automatique Tesla est un système d'assistance à la conduite qui requiert l'attention du conducteur à tout instant, tout comme les systèmes d'autres constructeurs. » En effet, à l'écran, les diverses fonctions qui constituent la panoplie Autopilot sont bien qualifiées d'assistances.

Le propriétaire d'une Tesla doit d'ailleurs activer expressément l'« assistance au maintien de cap » et reconnaitre une première fois que la fonction nécessite qu'il « garde en permanence les mains sur le volant » (voir photo ci-dessous). Puis cette règle est rappelée à chaque déclenchement de la fonction.

Le constructeur rappelle qu'il utilise le terme « de la même manière qu'il l'est depuis des décennies dans l'aviation : pour désigner un système d'assistance qui fonctionne sous la supervision directe d'un pilote ». Tesla affirme qu'ils n'ont « pas connaissance de mauvaises interprétations de la terminologie » par leurs clients allemands, mais qu'ils « seraient toutefois heureux de réaliser un sondage pour le confirmer », sans préciser néanmoins si et quand ils le feront.

« Le système de Pilotage automatique Tesla fonctionne de pair avec le conducteur pour rendre l'expérience de conduite plus sûre et moins stressante ». Lors de nos essais, nous avons émis plusieurs réserves quant au fonctionnement du pilote automatique, théoriquement levées depuis par la mise à jour 8.0. Mais nous pouvons attester du fait que le maintien dans la file permet globalement de conduire plus sereinement.

À lire aussi : Tesla Model S : j'ai parcouru 1000 km au pilote automatique

03E8000008549526-photo-tesla-autopilot-assistance-au-maintien-de-cap-b-ta.jpg
Crédit : FlorentSinan Brunel / Clubic
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top