Sony : un brevet pour créer sa propre plateforme de paris e-sportifs

18 mai 2021 à 13h17
1
EVO © © Robert Paul
© Robert Paul

Sony envisagerait de créer sa propre plateforme de paris consacrée à l'e-sport, à en croire un brevet déposé en 2019, mais publié ce mois-ci.

Ledit brevet décrit un système permettant aux utilisateurs de parier sur des compétitions données contre de l'argent (voire du Bitcoin) ou des objets en jeu. Les chances de remporter ces paris seraient quant à elles déterminées par le jeu concerné et/ou l'historique des athlètes e-sportifs, par l'intermédiaire du machine learning.

Une EVOlution logique

En mars dernier, Sony rachetait EVO, un tournoi majeur des jeux de combat, mettant en scène de nombreux ténors récents du genre comme Street Fighter V, Mortal Kombat 11 ou Tekken 7. En apprenant désormais que Sony s'intéressait à la création de sa propre plateforme de paris e-sportifs depuis 2019, ce rachat historique prend d'autant plus de sens.

Non content de prendre une place importante dans le marché florissant de l'e-sport, le géant japonais pourrait ainsi en profiter encore davantage en créant son propre circuit fermé dans le domaine. Si l'on en croit ce brevet, Sony aurait d'ailleurs mûrement réfléchi à la question.

Ce concept de plateforme de paris e-sportifs profiterait en effet du machine learning pour fonctionner. Le système serait capable de déterminer de manière aussi impartiale que possible les chances de remporter un pari grâce à l'accès à de nombreuses données.

Celles-ci pourraient porter sur les statistiques d'athlètes e-sportifs ou leurs équipes, des vidéos analysées, desquelles le système peut extraire différents scénarios, entre autres.

Une potentielle entrée savamment préparée sur un marché très bien développé

Le brevet déposé par Sony présente également de nombreuses manières pour les utilisateurs de placer leurs paris. Au-delà des simples victoires de tel compétiteur ou telle équipe, il serait possible de parier sur la durée d'un match, le nombre de points engrangés, et d'autres scénarios.

Il serait même possible de parier contre des amis ou d'autres spectateurs et d'envoyer des propositions de paris sur une donnée particulière d'un match. Les utilisateurs seraient même en mesure d'établir leurs propres chances de gagner un pari ou de s'aligner sur celles établies par le système.

Il semblerait que Sony n'ait donc pas fait les choses à moitié en déposant ce brevet, et non sans bonne raison. Une enquête d'Interpret en début d'année a en effet établi que 52 % des fans d'e-sport seraient prêts à placer des paris à l'occasion de tournois majeurs.

Compte tenu de l'excellente santé de ce jeune marché, plus encore depuis l'établissement des mesures sanitaires pour endiguer la propagation du coronavirus, le pari de Sony semblerait quant à lui particulièrement sûr. Cependant, il ne s'agit pour l'heure que d'un brevet, un concept abstrait, et il appartient en fin de compte au géant japonais de décider de l'exploiter ou non.

Sources : Patentscope, Interpret

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Francis7
Sony, fais comme tu veux mais continue à nous produire du matos.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Idée cadeau | Insta360 X3 : une caméra spectaculaire
Vous devriez faire attention à vos données collectées depuis ces caméras et sonnettes connectées
Google One déploie son VPN gratuit sur les Pixel 7 et 7 Pro
Le Bitcoin est à bout de souffle, peut-il encore revenir ? La BCE n'y croit pas
Le télescope James Webb réussit à photographier les nuages de Titan autour de Saturne
Canal+ lance une nouvelle offre avec Disney+ et le nouveau Paramount + !
L'excellent SSD externe portable Samsung T7 1 To chute de prix avant Noël
Dernières heures du Black Friday : ne passez pas à côté de ces offres VPN !
Voici les meilleures applications de l'App Store en 2022
Haut de page