Samsung commercialise ses écrans à rafraîchissement variable

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
12 août 2020 à 16h28
2
Samsung VRR © © Samsung
© Samsung

Samsung Display, division de Samsung chargée de la conception de ses dalles LCD, AMOLED et OLED, a annoncé cette semaine avoir mis au point une nouvelle technologie OLED à rafraîchissement variable. Intégrée pour la première fois au Galaxy Note 20 Ultra 5G , cette nouvelle technologie devrait permettre de réduire d'au moins 20 % la consommation de la dalle.

Alors que les smartphones milieu et haut de gamme se tournent de plus en plus vers des dalles 90 ou 120 Hz (entre autres), Samsung Display cherche à limiter drastiquement la consommation de ses écrans sur nos futurs smartphones. L'idée est simple : allier le confort d'utilisation induit par ces hautes fréquences de rafraîchissement à une consommation énergétique plus raisonnable.

22 % de consommation énergétique en moins pour les nouvelles dalles OLED de Samsung

"Le streaming vidéo haute définition et les jeux profitent de la 5G pour gagner en qualité, créant un besoin généralisé de technologies d'affichage qui peuvent permettre de plus grandes économies d'énergie", estime Ho-Jung Lee, vice-président de la section mobile de Samsung Display.

"Notre technologie d'affichage à fréquence adaptative devrait considérablement améliorer l'expérience de l'utilisateur en calibrant les taux de rafraîchissement en fonction des exigences de chaque application, et en allouant plus précisément la puissance disponible", poursuit-il dans un communiqué partagé par Samsung ce 11 août.

Avec son nouveau système, Samsung promet entre 22 et 60 % de consommation énergétique en moins, en fonction des utilisations, sur la dalle OLED ajoutée à son récent Note 20 Ultra 5G , annoncé il y a peu.

Adapter la fréquence nécessaire à chaque contenu et de manière dynamique

En clair, le grand principe de cette technologie est d'adapter en temps réel la fréquence rafraîchissement nécessaire à chaque contenu, et ce, de manière dynamique. Les jeux compatibles pourront ainsi profiter des 120 Hz de la dalle, tandis que l'écran OLED de Samsung pourra passer à 60 Hz pour regarder des films en streaming, 30 Hz pour consulter des mails ou même 10 Hz pour visionner des images fixes (depuis la visionneuse de photos par exemple).

Les chercheurs de Samsung ont enfin été en mesure d'intégrer à cette nouvelle technologie un système permettant de supprimer le flickering (scintillement d'image) lorsqu'un contenu est affiché à seulement 10 Hz. Une belle avancée alors que l'essentiel des smartphones profitant d'écrans 90 ou 120 Hz se contentent d'un rafraîchissement fixe, note Samsung, inutilement élevé pour certaines activités.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Feunoir
Sur des dalles Led je me dis qu’effectivement si le rétroéclairage est fixe alors c’est le changement d’état des pixels qui consomme et donc faire du 10Hz est plus économe que du 60.<br /> Mais sur Oled j’ai plus de mal a imaginer 60 ou même 22% de gain avec cette même méthode, cela consomme tant que cela de passer d’un pixel allumé en valeur r,g,b en r2,g2,b2 ? En bref pour gagner 60% faut vraiment que cela consomme beaucoup en fait ce changement d’état quand il faut faire tous les pixels de la dalle.<br /> Alors dans ce cas le truc logique ce ne serait pas de ne changer l’état que des pixels qui en ont besoin? Mais j’imagine que changer le pixel 500:500 du gris au vert revient à rafraichir l’écran entier pour le faire en fait donc pas possible.<br /> Encore il y aurait du gain s’ils profitent de la baisse de fréquence pour insérer des écrans noirs et profiter de la persistance rétinienne, mais est ce seulement possible sur un écran sans trop dégrader la qualité d’image, voir la durée de vie de la dalle (même si j’y crois pas trop) et si le cout énergétique du changement d’état est si élevé que cela?
frigo
J’ai acquis le Samsung G7 Odyssez 32 pouces Wqhd 240Hz et en Gsync seulement où la plage de fréquence ou VRR est de 80-240 hz,justement dans les menus,les écrans de chargement lorsque le framerate descend très bas,on obtient du scintillement ( léger mais quand même visible !)<br /> Et le G9 odyssez à 1500 euros est aussi touché !<br /> Hormis cela ,l’écran est parfait mais quand même à ce prix ! entre 650-700 euros (G7) et 1400-1500 euros (G9) avoir du Flickering en Gsync à bas framerate est scandaleux !<br /> J’espère qu’ils vont résoudre le problème via un nouveau firmware.<br /> L’écran vient à peine de sortir fin Juillet.<br /> Cette nouvelle de Samsung est une très bonne nouvelle et pourrait corriger (si le problème est software ) nos écrans plus ou moins récent.<br /> Si l’on comprend bien cette technologie est assez comparable au Gsync de Nvidia mise à part que la fréquence dynamique s’applique aussi en de hors des jeux-vidéos.<br /> Mais ne rêvons pas de trop !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Perséides 2020 : vous pourrez observer une pluie d'étoiles filantes ce soir
Vente flash : un écran PC Samsung 27
Tesla baisse le prix de la conversion vers la prise CSS sur les Model S et X
La tablette Samsung Galaxy Tab S6 10
Profitez d'un Echo Dot et d’1 mois de musique pour 19,98 €
Softbank confirme son intention de vendre ARM
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Remedy annonce Control Ultimate Edition sur consoles et PC
Votre smartphone Android pourra bientôt détecter les séismes
TRON 3 annoncé, Jared Leto laisse fuiter le titre
Haut de page