Samsung Galaxy Note 20 et 20 Ultra : notre prise en main

Marc Mitrani
Expert Smarpthone
05 août 2020 à 16h00
17

Samsung vient d’annoncer les nouvelles versions du Galaxy Note, son smartphone haut de gamme à stylet. Nous avons pu brièvement les prendre en main quelques jours avant l’annonce. Voici nos premières impressions en attendant notre test complet.

Galaxy Note Ultra & Note 20 (à droite)

Fiche technique

Principales caractéristiques du Note 20 Ultra

  • Processeur : Exynos 990
  • GPU : Mali-G77 MP11
  • RAM : LPDDR5 8 Go (256 Go) / 12 Go (512 Go)
  • Stockage : 256 ou 512 Go UFS 3.0 (extension par carte micro SD)
  • OS : Android 10 + One UI
  • Écran : Dynamic AMOLED tactile 6,9’’ format 19,3:9 ; 3088 x 1440 pxls  (496 ppp); rafraîchissement 120 Hz ; HDR10+ ; gamut sRGB et DCI-P3 
  • Stylet : S-Pen bluetooth à latence réduite (9 ms)
  • Protection : conforme IP68 ; protection écran Gorilla Glass 7 de Corning
  • Déverrouillage : lecteur d’empreintes sous l’écran, reconnaissance faciale
  • Caméra frontale : 10 Mpxl (f/2,2, photosites 1,22 μm, AF détection de phase
  • Caméra dorsale : module principal 108 Mpxl (f1,8, stabilisation optique, photosites 0,8 μm, autofocus à détection de phase, stabilisation optique) ; grand-angle 12 Mpxl (f/2,2 photosites 1,4 μm), téléobjectif 5x optique (f/3, photosites 1 μm, stabilisation optique).
  • Vidéo : 8K 24 im/s maxi ; ralenti 120 im/s
  • Batterie : 4500 mAh  ; charge rapide 25 Watts par USB-C, 15 Watts sans fil, charge inversée 4,5 Watts
  • Audio : haut-parleurs stéréo, certification Dolby Atmos ; aptX HD
  • Sans-fil : Wifi 6 ; Bluetooth 5
  • SIM : 2 x nano SIM (ou 1 nano SIM + 1 carte micro SD)
  • Dimensions : 164,8 x 77,2 x 8,1 mm
  • Poids : 208 g  
  • Prix : 1320 € (256 Go) ; 1409 € (512 Go)

Principales caractéristiques du Note 20

  • Processeur : Exynos 990
  • GPU : Mali-G77 MP11
  • RAM : 8 Go (LPDDR5)
  • Stockage : 256 Go UFS 3.0 (extension par carte micro SD)
  • OS : Android 10 + One UI
  • Écran : Dynamic AMOLED tactile 6,7 ’’ format 20:9 ; 2400 x 1080 pxls  (393 ppp); rafraîchissement 60 Hz ; HDR10+ ; gamut sRGB et DCI-P3 
  • Stylet : S-Pen Bluetooth à latence réduite (26 ms)
  • Protection : conforme IP68 ; protection écran Gorilla Glass 6 de Corning
  • Déverrouillage : lecteur d’empreintes sous l’écran, reconnaissance faciale
  • Caméra frontale : 10 Mpxl (f/2,2, photosites 1,22 μm, AF détection de phase
  • Caméra dorsale : Module principal 12 Mpxl (f/1,8 photosites 1,8 μm) ; grand-angle 12 Mpxl (f/2,2 photosites 1,4 μm) ; téléobjectif 3x hybride 64 Mpxl (f/2, photosites 0,8 μm, stabilisation optique).
  • Vidéo : 8K 24 im/s maxi ; ralenti 120 im/s maxi
  • Batterie : 4300 mAh ; charge rapide 25 Watts par USB-C, 15 Watts sans fil, charge inversée 4,5 Watts.
  • Audio : haut-parleurs stéréo, certification Dolby Atmos ; aptX HD
  • Sans-fil : Wifi 6 ; Bluetooth 5
  • SIM : 2 x nano SIM (ou 1 nano SIM + 1 carte micro SD)
  • Dimensions : 161,6 x 75,2 x 8,3 mm
  • Poids : 192 g
  • Prix : 959 € (4G) ; 1059 € (5G)

Design : le plastique c’est fantastique ?

Contrairement à l’année dernière, où les Note 10 et Note 10+ étaient difficiles à discerner d’un coup d’oeil, les Note 20 et Note 20 Ultra sont facilement reconnaissables grâce à leur écran. Celui du Note 20 Ultra mesure 6,9’’ et dispose flancs débordants (le fameux écran Infinity Edge cher à Samsung) tandis que le Note 20 "tout court" doit se contenter d’une dalle 6,7’’ à bordures classiques.

Galaxy Note 20

Certains s’en réjouiront, les bordures de type waterfall n’étant pas toujours pratiques lors de la prise de note ou la visualisation de vidéos. Les deux dalles sont de type Dynamic AMOLED, perforées afin de faire un peu de place à la caméra frontale. Pas de changement sur le placement du lecteur d’empreintes, toujours logé sous l’écran et basé sur une technologie ultrasonique. Signalons que l’écran des deux appareils est protégé par le nouveau verre Gorilla 7 de Corning.

Note 10+ vs Note 20 Ultra (à droite)

Si la face arrière du Note 20 Ultra est elle aussi faite de verre, celle du Note 20 doit se contenter d’un plastique de bonne qualité… mais d’un plastique quand même. Celui-ci a certes belle allure, et en jette encore plus que celui du Galaxy A71, mais a-t-il véritablement sa place sur un smartphone très haut de gamme ? S’il risque de mieux encaisser le choc d'une chute, il peut en revanche se montrer plus sensible aux rayures. Un test nous en apprendra un peu plus sur cet aspect.

Le module photo, sur lequel nous reviendrons plus loin, prend plus que jamais la forme d’un domino qu’il est impossible de rater. Doté de trois capteurs, il dépasse notablement de la coque du Note 20 Ultra et légèrement moins de celle du Note 20. Les deux produits sont déclinés en trois couleurs : gris, bronze et vert mat pour le Note 20 tandis que le Note 20 Ultra est proposé en noir, blanc et bronze.

S-Pen : le même, en plus rapide

Point différenciant essentiel du Galaxy Note, le S-Pen reste sensiblement identique à celui équipant la gamme Note 10. On retrouve donc la reconnaissance de 4096 niveaux de pression ainsi qu’une connexion Bluetooth. Le mécanisme de détection de mouvements sur 6 axes, inauguré l’année dernière, perdure afin de transformer le S-Pen en télécommande gestuelle. À noter aussi une forte réduction du temps de latence. Il passe de 42 ms sur le Note 10 à 26 ms sur le Note 20 et à 9 ms sur le Note 20 Ultra (donc identique à ce que propose Apple sur l’iPad Pro).

Samsung profite du Note 20 pour mettre à jour son application Samsung Notes. Outre une amélioration de la reconnaissance d’écriture, la nouvelle version autorise le redressement du texte manuscrit et la synchronisation des notes avec une tablette Samsung ou un PC sous Windows (Mac OS reste exclu pour l’instant). Autres nouveautés bienvenues, l’annotation directe d'un PDF ainsi que l’enregistrement vocal pendant la prise de notes, un mécanisme de signets permettant de retrouver facilement l’extrait audio en sélectionnant un texte.

Écran : toujours au top ?

Samsung a toujours apporté un soin particulier à l’écran de ses smartphones haut de gamme. Ceux des Note 20 et 20 Ultra n’échappent pas à la règle, le constructeur reprenant la technologie Dynamic AMOLED déjà rencontrée sur les Note 10 et les Galaxy S20. Celui du Note 20 mesure 6,7’’ et affiche 2400 x 1080 pixels (393 ppp ; fréquence de rafraîchissement 60 Hz) tandis que le Note 20 Ultra se pare d’une dalle 6,9’’ affichant 3088 x 1440 pixels (496 ppp ; fréquence de rafraîchissement 120 Hz). Pour autant que nous ayons pu en juger, l’image produite est tout bonnement excellente. Là aussi, nous vous en dirons plus lors d’un prochain test.

Gaming : same player shoot gain

Lors de l’annonce du Note 10, Samsung avait annoncé le lancement de PlayGalaxy Link, un service de streaming de jeu PC sur smartphone. Le constructeur avait pour cette occasion présenté une manette taillée sur mesure (ou presque). Après un enterrement sans fleurs ni couronnes de son service quelques mois après son lancement, Samsung récidive mais cette fois en partenariat avec Microsoft. Au lieu de réinventer la roue, le coréen opte cette fois pour le Xbox Game Pass Ultimate intégrant le service de jeu en streaming xCloud (disponible à partir de septembre). Et pour fêter cela, il distribue une version adaptée à son smartphone du contrôleur Moga XP5-X Plus.

Manette Moga proposée par Samsung

DeX perd le fil

Samsung a été le premier constructeur à proposer un mode PC intégré à ses smartphones premium. S’il fallait au début passer par un une station d’accueil, le constructeur a petit à petit allégé le dispositif en remplaçant la connexion par un câble USB-C / HDMI. Avec le Note 20, DeX s’affranchit enfin du câble. Il devient ainsi encore plus simple d’établir une connexion avec une smart TV de la marque (à condition qu’elle ne soit pas antérieure à 2018) ou en théorie avec tout affichage compatible MiraCast.

Autonomie : amélioration en vue

Les Note 20 et 20 Ultra embarquent respectivement une batterie de 4300 mAh et 4500 mAh, rechargeable via le port USB-C ou par induction. À en croire le constructeur, l’autonomie devrait être “excellente”. On l’espère, puisque Samsung affirme avoir pris soin d’optimiser la consommation électrique de l’Exynos 990, jugé trop gourmand sur la gamme S20 et ayant déçu sur cet aspect. Et au passage, Samsung affirme avoir grandement améliorée la gestion automatique de la fréquence de rafraîchissement afin d’abaisser les besoins énergétiques de l’affichage.

Photo et vidéo : comme le S20, mais en mieux ?

Impossible de rentrer ici en détail dans la description des caméras embarquées sur les Note 20 et 20 Ultra. On se contentera de dire qu’elles sont quasiment un copié-collé de celles équipant les Galaxy S20. Toutes deux sont équipées d’une caméra frontale de 10 Mpxl f/2,2 (photosites 1,22 μm). Le module dorsal du Note 20 se compose de trois capteurs : 12 Mpxl pour le principal (f/1,8 photosites 1,8 μm), 12 Mpxl pour le grand-angle(f/2,2 photosites 1,4 μm) et 64 Mpxl pour le téléobjectif 3x hybride (f/2, photosites 0,8 μm, stabilisation optique).

Trois capteurs également pour le Note 20 Ultra : 108 Mpxl pour le principal (f1,8, stabilisation optique, photosites 0,8 μm, autofocus à détection de phase, stabilisation optique), 12 Mpxl pour le grand-angle (f/2,2 photosites 1,4 μm)et 12 Mpxl pour le téléobjectif 5x optique (f 3, photosites 1 μm, stabilisation optique).

Caméra dorsale du Note 20 Ultra

Samsung soigne particulièrement la partie vidéo. Les Note 20 et 20 Ultra proposent la captation en 8K 120 im/s, un mode vidéo pro capable de générer des effets “travelling” et reconduit en l’améliorant le zoom audio. Le tout agrémenté de quelques gadgets et fonctions utiles (comme le ralenti à 120 im/s) que nous ne manquerons pas de décortiquer dès que nous aurons le produit en main.

Ce qu'on en pense (pour l'instant)

L’année dernière, les Note 10 et 10+ représentaient une grosse évolution de la gamme. Avec les Note 20 et 20 Ultra, Samsung propose une évolution prévisible mais pertinente. Grosso modo, on peut voir les nouveaux venus comme étant des Galaxy S20 équipés d’un stylet. Présentent-ils un nombre de nouveautés assez conséquent afin de justifier l’abandon d’un Note 10 ? Difficile de l’affirmer en l’état.

Bras humain - extrait du tarif Samsung Mobile

Reste la douloureuse question du tarif de lancement. Pré-commandables dès aujourd’hui et livrables à partir du 21 août, les bestioles vendent cher leur coque. Pour le Note 20 équipé de 256 Go de stockage, il faudra débourser 959 € pour la version 4G et 1059 € pour la déclinaison 5G. Le Note 20 Ultra est quant à lui disponible en version 5G pour 1320 € (256 Go) ou 1409 € (512 Go).

Manifestement, Samsung continue de calquer ses tarifs sur ceux d’Apple. Ils auraient bien tort de s’en priver, tant qu’il y aura des clients potentiels prêts à débourser de telles sommes… Logiquement, le tarif devrait progressivement baisser au cours des mois à venir, rendant le Note 20 un peu plus abordable pour le commun des mortels.

Afin de faire passer la pilule, Samsung propose des offres de précommandes. Si vous êtes du genre gamer, vous recevrez pour toute précommande un exemplaire du contrôleur Moga accompagné de trois mois d’accès au Xbox Game Pass Ultimate. Si l’offre vous laisse de marbre, vous pouvez à la place bénéficier d’une paire d’écouteurs Buds Live.

Modifié le 05/08/2020 à 16h10
17
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top