Samsung limoge son responsable des mobiles

01 décembre 2015 à 18h04
0
Un an jour pour jour après une rumeur de départ, c'est officiel : JK Shin, directeur de la branche mobile de Samsung est remercié. Son remplaçant devra renouer avec les profits.

Jong-Kyun Shin, dit JK Shin, l'homme grâce à qui Samsung est devenu le premier vendeur de smartphones dans le monde en 2011, va passer la main. Il y a un an jour pour jour, le Wall Street Journal rapportait que le responsable de la division mobile serait remplacé. Il aura donc fallu une année entière avant que son départ ne soit officialisé. Samsung explique dans une note qu'il « restera en retrait des opérations quotidiennes ».

Cette mise au placard est le résultat du succès moins important qu'espéré des modèles phare du sud-coréen, le Galaxy S5 d'abord, puis le Galaxy S6. Dans les deux cas, Samsung avait commandé trop d'exemplaires à ses fournisseurs, qu'il dut brader, et pousser à grand renfort de marketing, pour éviter que les stocks ne lui coûtent trop cher. Ce changement de direction pourrait, à terme, s'accompagner d'une nouvelle stratégie.

Le changement, c'est maintenant ?

Alors que l'on pourrait attendre de Samsung qu'il mette l'accent sur la partie logicielle (avec Knox ou Tizen par exemple), des analystes consultés par Reuters pensent au contraire que le virage stratégique du groupe n'est pas pour tout de suite, et qu'il devrait continuer à se renforcer sur le matériel. L'une des prochaines annonces fortes du sud-coréen pourrait être un smartphone flexible, que certains projettent dès 2016...


03E8000008265350-photo-dongjin-koh-jk-shin-samsung-mobile.jpg
Dongjin Koh (gauche) remplace JK Shin (droite) à la tête de Samsung Mobile - Crédit : DR.


Le nouvel homme fort de Samsung Mobile s'appelle Dongjin Koh, présent dans la division mobile depuis 2006, et dont il codirigeait dernièrement la recherche et développement. En attendant tout changement de la stratégie, la volonté du président de Samsung, Jay Y. Lee, serait d'envoyer un signal à ses actionnaires, alors que les ventes de smartphones se situent entre le « marteau » Apple et « l'enclume » des fabricants chinois.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : Mark Zuckerberg et sa femme donnent 99% de leurs actions à leur fondation
Animate CC : Adobe signe symboliquement la mort de Flash après vingt ans
Freebox : le triple play FTTH passe vraiment à 1 Gigabit
Contrefaçon : Interpol s'attaque à un millier de sites vendant des produits interdits
Piratage VTech : la France la plus touchée après les Etats-Unis
Ozo : Nokia sort sa caméra pour réalité virtuelle à 60 000 dollars
Les guirlandes de Noël pourraient ralentir les connexions Wi-Fi
De la fin du jack audio dans le prochain iPhone ?
Samsung : nouveaux brevets d'écrans pliables
Pour la CNIL, les nouveaux compteurs électriques connectés ne sont pas des espions
Haut de page