Le Galaxy S5 ne parvient pas à relancer les ventes de Samsung

Thomas Pontiroli
31 juillet 2014 à 18h18
0
Samsung est toujours « le » mastodonte de la téléphonie mobile au niveau mondial, mais sa position s'étiole à chaque trimestre, entraînant en interne un recul global du chiffre d'affaires et des profits.

00F0000007197590-photo-samsung-galaxy-s5.jpg
En un an, le chiffre d'affaires des mobiles Samsung a fondu de 20%. C'est le résultat du tassement de la demande en Europe combiné à la concurrence accrue de Huawei, Lenovo et autres Xiaomi et ZTE, présents sur toutes les gammes de prix. Samsung a même dû relever ses dépenses marketing pour écouler ses stocks... y compris pour son dernier fleuron, le Galaxy S5 !

L'activité mobile pèse plus de la moitié des 38 milliards d'euros de chiffre d'affaires réalisés par le sud-coréen au deuxième trimestre 2014, qui s'est replié de quasiment 9% en comparaison de la même période en 2013. Samsung n'a pas pu compter non plus sur les tablettes (comptabilisées dans la même division) pour sauver la face. Leurs ventes se sont montrées atones sur le trimestre, subissant un manque de renouvellement.

Au niveau mondial, IDC faisait part cette semaine d'un recul des parts de marché de Samsung, tombant d'environ 32% en juin 2013 à 25% aujourd'hui. Pour regagner du terrain, notamment dans les pays émergents, Samsung doit mettre les bouchées doubles sur le segment du moins de 200 dollars. Mais pas sûr que sa structure de coûts lui permette de tenir tête aux groupes chinois.

La TV ne compense pas le mobile



Sur le segment des téléviseurs, Samsung mesure les effets positifs de la Coupe du monde de football, à laquelle il attribue une partie de la hausse de ses ventes. Les recettes ont atteint 5,8 milliards d'euros, ce qui est 9% supérieur à ce que Samsung avait enregistré un an auparavant. Son activité de fabrication de dalles LCD a logiquement aussi bénéficié de ce climat favorable, s'inscrivant en croissance annuelle de 2%.

Cela n'a pas empêché le bénéfice opérationnel de marquer un troisième trimestre consécutif de baisse, à 5,2 milliards d'euros, son plus bas niveau depuis le deuxième trimestre 2012. Pour le vice-président de Samsung, Kim Hyun-joon, « il est difficile de prévoir une amélioration des bénéfices après ce deuxième trimestre ».

Avec le renouvellement de sa phablette Galaxy Note cet automne, Samsung s'attend à une reprise des ventes de l'ordre de 10% en septembre. Sur le haut de gamme, le fabricant repose ses espoirs sur les consommateurs chinois, désireux d'accéder aux nouveaux réseaux 4G. Sur le bas et le milieu de gamme, le sud-coréen compte sur les pays émergents, malgré une intensification de la concurrence dont il a bien conscience.


A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top