Samsung se rapproche de la « vraie » technologie QLED autoémissive

Matthieu Legouge
Par Matthieu Legouge, Spécialiste Image.
Publié le 22 octobre 2020 à 09h10
© SAIT
© SAIT

Histoire d’encore plus vous faire travailler les méninges, Samsung vient d’annoncer une avancée importante grâce à laquelle le fabricant sud-coréen sera peut-être capable de produire des téléviseurs QLED à l’avenir.

Oui, vous avez bien lu : la véritable technologie QLED n’est pas encore sur le marché, bien que l’on trouve des « téléviseurs QLED » un peu partout.

Des acronymes, du marketing et un rival OLED à contenir !

Ce n’est pourtant pas un secret, les téléviseurs QLED (Quantum-LED) que l’on trouve actuellement sur le marché ont simplement recours à un filtre à boîte quantique ; celui-ci permet tout de même de mieux couvrir les espaces colorimétriques les plus répandus (sRGB, Adobe RGB ou Rec. 2020) et de profiter d’un spectre de lumière blanche plus équilibré. Mais voilà, nous sommes encore loin de ce que proposent l'OLED et le Mini-LED, puisque les téléviseurs utilisant un filtre à boîte quantique continuent d’exploiter des dalles LCD et un rétroéclairage classique.

Du moins peut-être plus pour longtemps, car Samsung fait état de progrès significatifs dans le développement de la « vraie » technologie QLED, c’est-à-dire celle qui utilise de véritables diodes électroluminescentes à points quantiques capables d’être autoémissives et donc de générer leur propre lumière, à l’instar de l’OLED et du Mini-LED.

De nets progrès, qui restent limités malgré tout

Ce n’est pas la première fois que Samsung annonce avoir fait des progrès sur la technologie QLED. En novembre 2019, un duo de chercheurs du SAIT - Samsung Advanced Institute of Technology - était déjà parvenu à montrer le potentiel de cette technologie en améliorant l’efficacité énergétique et la durée de vie des points quantiques rouges.

Aujourd’hui, cette même équipe vient de publier ses dernières avancées en la matière dans la revue Nature. Parmi les trois couleurs primaires, c’est cette fois-ci le bleu qui est au centre de l’attention. Samsung précise dans son communiqué qu’il s’agit de la couleur la plus difficile à mettre en œuvre au sein de cette technologie.

Une structure utilisant des ligands plus courts et une double couche d'émission de points quantiques a permis d'augmenter l'efficacité et la stabilité des QD bleus  © SAIT
Une structure utilisant des ligands plus courts et une double couche d'émission de points quantiques a permis d'augmenter l'efficacité et la stabilité des QD bleus © SAIT

Dans les faits, les points quantiques bleus posent plusieurs problèmes, car ils s’oxydent rapidement ; il en résulte de faibles durées de vie et d'efficacité lumineuse. L’équipe de chercheurs est pourtant parvenue à obtenir des résultats très encourageants, en améliorant l’efficacité lumineuse de 20,2 %, atteignant ainsi un pic de luminosité de 88 900 nits et une durée de vie de 16 000 heures à 100 cd/m². Évidemment, ces résultats sont encore en dessous des attentes de Samsung en vue de produire des dalles QLED commercialisables.

Le Dr. Taehyung Kim, principal auteur de l'étude, est très confiant. Il déclare : « Cette recherche est significative en ce sens que nous avons non seulement établi les performances des diodes électroluminescentes Quantum Dot, mais également prouvé que la technologie peut offrir des performances de premier ordre ».

Qu’en pense-t-on chez Clubic ?

Samsung avance dans ses recherches et c’est tant mieux, mais difficile de dire si les consommateurs profiteront un jour de « vrais » téléviseurs QLED. Le constructeur semble en effet vouloir éviter l’OLED à tout prix, quitte à laisser LG Display rafler la mise, mais est présent sur tous les autres fronts. On pense bien sûr à la technologie QLED qui, comme nous venons de le voir n’est pas encore près de quitter les centres de R&D, au microLED qui tarde à arriver sur le marché, mais aussi au QD-OLED présenté au CES 2020 et au QNED qui pourrait prématurément venir le remplacer.

En clair, la feuille de route de Samsung est des plus confuses et, à moins d’avoir une boule de cristal, il est bien délicat de prédire quelles technologies d’affichage l’emporteront à l’avenir.

Par Matthieu Legouge
Spécialiste Image

Pigiste pour Clubic depuis 2018, j’ai d’abord pris la plume pour parler d’actualités, avant de me spécialiser peu à peu sur les catégories PC & Gaming, notamment les écrans et périphériques, ainsi que l’image et le son, plus particulièrement tout ce qui touche au Home Cinema : les téléviseurs, vidéoprojecteurs et barres de son.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
carbonized

Non, le QD OLED arrive dès 2021 chez Samsung, ils ont annoncé il y a peu que la production de dalles LCD serait complètement stoppée dès la fin 2020 (donc maintenant).
Il n’y aura plus de TV LCD en 2030.

jason56

Rien de concret…Quand j’avais 10 ans, je demandais au prof de science s’il serait possible un jour d’avoir des écrans de TV plat.
Il m’avait répondu que c’était impossible, car le faisceau des électrons avait besoin d’une certaines distances pour pouvoir être courbé.
Oui on pourrait « un peu » aplatir les écrans, mais jamais avoir un écran plat.

xryl

Et la réponse a été, comme d’habitude, possible en pensant le problème différemment. Ce qui est marrant avec Clubic, c’est qu’ils font des articles à partir de publications scientifiques (en TRL très bas) mélangés à d’autres en phase de production (TRL élevé) sans faire de distinctions. Alors un petit topo sur ce que sont les quantum dot (ce dont il est question ici, et non pas de QLED) qui sont des cavités émettrices de lumière aurait été bienvenue. Les QLED ne sont que des LCD avec les cristaux liquides remplacés par des filtres à boites « quantiques », c’est à dire de taille micrométrique. Ils n’émettent pas de lumière, ils convertissent une lumière énergétique (bleue) qui est fournie en rétroéclairage en lumière moins énergétique (vert et rouge).

Edit modo : lien enlevé !

Matthieu_Legouge

Cet article étant une actualité, nous avons simplement repris les éléments d’informations du communiqué de presse de Samsung. Tu peux le vérifier en consultant la source. Ensuite, si tu veux parler du paragraphe « Qu’en pense-t-on chez Clubic », il s’agit d’un regard purement subjectif, à prendre, à laisser, à débattre … !

marrondevant

ce que ton prof a dit est et reste juste : le faisceau d’électron a besoin d’une distance pour être courbé.
Comme dit xryl : il faut poser la question autrement : puisque le pb est le faisceau d’électron : celui-ci est-il indispensable pour afficher un point ? Réponse : non avec les LCD et successeurs.

Myraloes

Vous êtes désagréable. Si les articles ne sont pas à votre niveau devenez rédacteur ce sera plus constructif. Vous avez des idées pour mieux faire quelque chose que les autres ? Faites le vous même. Sinon faite preuve de tact à l’égard de ceux qui le font à votre place.

xryl

Lorsqu’un article est présenté comme si c’était de la magie (et sauf votre respect, c’est exactement ce qu’il y a écrit ci-dessus), oui, je trouve ça pauvre. C’est mon opinion, et contrairement à ce que vous écrivez, j’ai fourni des liens et des explications sur la partie « magie noire » de l’article. Alors, oui, c’est désagréable d’avoir quelqu’un qui critique les « petits détails » du travail qui a été fourni, sauf qu’ici c’est nécessaire car ces « petits détails » sont fondamentaux pour comprendre ce dont il est question.

Chercher les explications scientifiques quand on se sent perdu dans un concept nouveau n’est pas dégradant au contraire, et je maintiens que le journaliste aurait pu faire la même recherche que moi en 15mn, et ainsi éclairer ses lecteurs au lieu de les mystifier avec des concepts flous.
Après libre à vous de trouver cela désagréable.

fbpicsous

Non. Il y aura UN modèle en QDled, si tout va bien, en 2021.

Les vieux LCD classiques sont arrêtés en 2020, mais pas la technologie LCD!
Les Qled sont une ecolution des dalles LCD VA, et eux ils continuent à se fabriquer ! (De toute façon, Samsung ne sait faire que ça pour le moment…)
Donc la technologie LCD (certes, améliorée avec une interface quantique Qled) va continuer encore longtemps.

Bombing_Basta

J’allais lui répondre peu ou prou la même chose…

J’ajoute que le marketing de samsung semble diablement efficace au regard de son commentaire.

Dans les faits, les points quantiques bleus posent plusieurs problèmes, car ils s’oxydent rapidement ; il en résulte de faibles durées de vie et d’efficacité lumineuse.

Il faut lire en sous-main que ça entrainerait en situation réelle un problème de marquage.

Garden_Dwarf

On est pas prêts de l’avoir, notre vaisseau spatial qui nous mènera à l’autre bout de la galaxie. Si tous les écrans sont morts à mi-chemin, on va s’ennuyer grave après !