En restructuration, BlackBerry voit peut-être le bout du tunnel

01 juin 2018 à 15h36
0
La firme canadienne publie une perte nette de 670 millions de dollars pour le premier trimestre. BlackBerry est en période de restructuration et voit ses comptes touchés par ces mesures de restriction budgétaire.

Pour son premier trimestre, BlackBerry reste en situation délicate. A l'occasion de la publication de ses résultats financiers, le groupe indique que sa perte nette est de 670 millions de dollars. A titre indicatif, l'an dernier le spécialiste de smartphones et des services mobiles pour professionnels affichait un bénéfice de 68 millions de dollars.

Si les analystes prévoyaient certes une perte plus lourde, les revenus du groupe sont en recul de 39%, à 400 millions de dollars. BlackBerry paie sa restructuration puisque les charges de dépréciation s'élèvent à 717 millions de dollars, dont une majeure partie est imputée aux actifs à long terme. En dehors de ces éléments, la firme dégage 14 millions de dollars de profits.

Pour l'avenir, BlackBerry demeure donc confiant. Le groupe basé dans l'Ontario au Canada estime que son résultat annuel sera supérieur aux attentes des analystes. Les prochains mois s'annoncent tout de même difficiles pour la firme, qui devra poursuivre ses efforts de restructuration.

08308102-photo-blackberry-priv.jpg


A lire également

Télécharger
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Publicité : les vidéos en HTML5 ne seraient pas plus sécurisées que celles en Flash
Hired, un site de recrutement inversé qui ne cible que les meilleurs parmi les meilleurs
Soldes 2016 : les casques audio en promotion
Un an après... Bouygues Telecom est toujours célibataire
Roaming : le forfait Free Mobile intègre désormais l'Islande
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page