Oracle rachète le spécialiste du stockage PIllar Data Systems

29 juin 2011 à 18h13
0
00FA000004400784-photo-pillar-data-systems-logo.jpg
Oracle poursuit ses acquisitions de taille réduite, avec le rachat annoncé pour juillet de Pillar Data Systems. Aucune condition n'a été communiquée par Oracle. On sait simplement que l'actionnaire majoritaire de PIllar est Larry Ellison, le PDG d'Oracle.

Oracle s'étend un peu plus dans les technologies de stockage. Il a annoncé qu'il rachetait Pillar Data Systems, un spécialiste du secteur. Cela reste une acquisition modeste - mais laquelle ne l'est pas à côté des 7,5 milliards de dollars déboursés pour Sun Microsystems l'an dernier ? - même si le montant exact n'a pas été précisé par Oracle ou sa future filiale. Le géant a annoncé qu'il comptait finaliser le rachat au mois de juillet prochain.

Avec la technologie de Pillar, Oracle compte proposer des solutions complètes et cohérentes, qui se poseront en alternative des produits Clarion d'EMC, par exemple. Il peut déjà compter sur une base d'utilisateurs fournie, puisque Pillar Data Systems compterait 600 clients, pour une base de 1 500 systèmes installés.

Notons que l'actionnaire majoritaire de Pillar Data Systems n'est autre que Larry Ellison, le PDG d'Oracle. Mais selon le communiqué de presse du groupe, c'est un commité indépendant de membres du conseil d'administration d'Oracle qui a décidé de réaliser l'acquisition. Manière de dire que ce n'est pas par amitié pour Larry Ellison, mais bien pour la plus-value apportée par la technologie de Pillar, que le rachat est fait.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Guerre des brevets : Samsung porte plainte contre Apple devant l'ITC
Pokerstars :
Internet Explorer 10 : Microsoft livre la 2e Platform Preview
Tumblr : les utilisateurs victimes d'attaques par phishing
Paiement mobile : Intuit rachète Mobile Money Ventures
BlackBerry OS peinerait à convaincre les développeurs
L'Ovi Store de Nokia est plus vivace qu'il n'y parait
Statut d'éditeur en ligne : le Conseil constitutionnel va se pencher sur la question
Puce
Cloud computing : HP investit en Chine
Haut de page