LibreOffice veut débarrasser OpenOffice de l'emprise d'Oracle

28 septembre 2010 à 10h59
0
012C000003592924-photo-libreoffice.jpg
OpenOffice.org ne veut plus dépendre à 100% d'Oracle. Les tenants de l'open-source à la source du projet, dont Oracle est devenu le principal contributeur en rachetant Sun, veulent marquer un peu plus leur indépendance et leur attachement à un modèle ouvert, après les récentes attaques d'Oracle contre les anciens produits open-source sa nouvelle filiale. Ils ont donc créé un fork, LibreOffice.

Même si la contribution d'Oracle n'est pas négligeable dans le projet, il semblerait que les contributeurs extérieurs ne veuillent plus faire confiance à l'éditeur. Ils ont fait acte d'indépendance en lançant un projet distinct, The Document Foundation.

Un schisme, ni plus ni moins, puisque la suite issue d'OpenOffice.org, que développera la fondation, sera elle aussi rebaptisée. Ses créateurs l'appellent pour l'instant LibreOffice. Logo sobre, et quelques principes de base qui doivent garantir un logiciel « réellement libre », selon ses fondateurs.

Entre l'épisode OpenSolaris et celui concernant Java, il ne manquait qu'une étincelle pour déclencher un projet de ce type. Elle a eu lieu, puisque l'éditeur Oracle a récemment dévoilé les prémices d'une suite bureautique basée sur le cloud. Et propriétaire.

Outre la communauté OpenOffice.org, LibreOffice a reçu le soutien de la Free Software Foundation, de Canonical (éditeur d'Ubuntu), de la fondation GNOME, entre autres. Oracle a été invité à rejoindre le mouvement de soutien - et à contribuer en autorisant l'utilisation de la marque OpenOffice, qui lui appartient. Pour l'heure, Oracle n'a donné aucune réponse, et le fork doit garder le nom de LibreOffice.

Une version beta est disponible en téléchargement pour Windows, GNU/Linux et Mac OS. Pour l'instant, elle n'est proposée qu'en anglais, et est à télécharger ici.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'application Google Voice pour iPhone de retour sur l'App Store américain
Les Etats-Unis organisent une cyber-guerre virtuelle
Insolite : un bras motorisé de la NASA en vente sur Ebay pour 18 750 dollars
Vidéo : AOL rachèterait 5Min Media
Cloud : IBM rachète Blade network Technologies
Microsoft fermera le service Windows Live Spaces
Bug PS3 : Mad Catz propose de remplacer les manettes
Onyx 2 : nouveau SSD économique en vue chez OCZ
Orange Business Services s'allie à Cisco, EMC et VMware pour des services cloud unifiés
Haut de page