Nvidia prend le contrôle du marché des GPU

0
L'industrie des cartes graphiques est à l'image des ordinateurs censés les accueillir : divisée entre un segment jeu vidéo en plein essor, et le reste du secteur qui recule inexorablement.

La position de Nvidia dans le marché des cartes graphiques pour PC a atteint un niveau historique lors du deuxième trimestre 2015. Selon Mercury Research, l'américain a capté 82 % des ventes entre mars et juin, soit 20 points de plus en une année. À l'opposé, la part de marché d'AMD a été divisée par deux en un an, et n'atteint plus que 18 %. Entre les deux rivaux, l'écart était stable pendant 8 ans. Depuis 2014, il se creuse.

Le phénomène s'est particulièrement accentué avec la déclinaison de l'architecture Maxwell à l'ensemble de la gamme Nvidia en deuxième partie d'année. Un an plus tard, les ventes de cartes graphiques GeForce de la série 900 continuent de progresser : +51 % au deuxième trimestre 2015. Dans sa globalité, la branche GPU de Nvidia (83 % de ses recettes) n'a évolué que de 9 % sur la période, lésée par les Tesla, Quadro et l'OEM.

Chassé-croisé entre Nvidia et AMD

En comparaison, la division graphique d'AMD a décroché de 54 % sur la même période, et plombé le bilan de la société de 147 millions de dollars, comparé à une perte nette de seulement 6 millions un an auparavant.
Il y a exactement 10 ans, celui qui s'appelait alors ATI - avant d'être racheté par AMD pour 5,4 milliards de dollars en 2006, et que la marque soit avalée en 2010 - était au coude à coude avec Nvidia sur ce segment.


08144166-photo-nvidia-gpu.jpg
Ventes de cartes graphiques additionnelles pour PC - Source : Nvidia/Mercury Research.


Qu'on ne s'y trompe pas, l'industrie des cartes graphiques dans son ensemble ne prospère pas. Entièrement dépendants des ventes de PC - en repli de 9,5 % en juin selon Gartner - les GPU ont plongé de 21 % en une année. C'est la pire performance depuis 2009, quand le secteur subissait les effets de la crise financière. Les puces graphiques pour ordinateurs d'entrée de gamme et portables sont à l'origine de ce marasme. Seules les cartes dédiées aux jeux, et donc en grande partie les GeForce GTX de Nvidia, se portent bien.

Si l'on considère l'ensemble des puces graphiques, y compris les GPU intégrés aux CPU, Intel continue de dominer les débats, avec 75,2 % de parts de marché, contre 14,1 % pour Nvidia et 10,7 % pour AMD.


À lire également :

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page