Imbattable avec ses GeForce, Nvidia met le cap sur l'automobile

01 juin 2018 à 15h36
0
Nvidia aurait pu payer plus cher d'avoir manqué le tournant de la mobilité. Ne sachant pas encore pour combien de temps ses cartes graphiques se vendront si bien, il met le paquet sur l'automobile.

Dans une industrie du PC déprimée, il est des acteurs qui s'en sortent mieux que d'autres. C'est le cas de Nvidia, qui profite à plein du succès des ordinateurs dédiés aux jeux vidéo, dont 60 % environ possèdent ses cartes graphiques. Au quatrième trimestre 2014, la division concernée s'est affichée en croissance annuelle de 13 % à 1,07 milliard de dollars, portant les recettes du groupe au niveau record de 1,25 milliard (+9 %).


0230000007903103-photo-nvidia-drive.jpg
Nvidia Drive - Crédit : Nvidia.


Nvidia a profité du renouveau de sa gamme GeForce sur la fin de l'année, avec le lancement de ses modèles haut de gamme GTX 970 et 980 en septembre. Les résultats publiés ne prennent pas en compte les ventes de la GTX 960, présentée en janvier 2015. Nvidia fonde beaucoup d'espoirs sur ce modèle, réputé pour son très bon rapport prix/prestations. Le véritable effet du renouvellement se mesurera au prochain trimestre.

Si Nvidia s'en sort mieux que son concurrent direct AMD sur ce segment, il n'en oublie pas le climat tendu qui règne sur le marché du PC, en tentant de placer ses puces dans d'autres produits censés être plus porteurs, tels que les tablettes et l'automobile. Les performances de la puce Tegra ont été prouvées mais elle peine à se faire une place, et reste cantonnée à des modèles de smartphones, tablettes et Chromebook confidentiels.

Cette activité reste finalement marginale dans les comptes du groupe, d'autant qu'elle s'érode trimestre après trimestre. Fin 2014, elle est tombée de 15 % comparé à l'année précédente, à 112 millions de dollars.

Une plateforme dédiée à l'auto

Si le marché de la mobilité est très concurrentiel, Nvidia pourrait avoir une carte à jouer dans l'automobile, largement mise en avant sur son stand lors du salon CES de Las Vegas en janvier. C'est une grande tendance : les voitures se connectent et enrichissent en parallèle toujours plus leur système d'info-divertissement.


CES 2015 : Nvidia Drive, une belle démonstration technologique.


Pour répondre aux problématiques des constructeurs, Nvidia leur adresse un ensemble de solutions, tant matérielles, avec sa nouvelle puce Tegra X1, que logicielles, avec Nvidia Studio, un logiciel de conception d'interface pour l'automobile. Le tout est englobé dans la plateforme Nvidia Drive et promet par exemple de reconstituer en 3D l'environnement où évolue un véhicule afin d'aider le conducteur dans ses manœuvres.

L'entreprise n'est pas en reste

A côté de ce grand chantier, Nvidia mène plusieurs autres combats sur le front de l'entreprise. L'américain s'est par exemple rapproché de VMware au mois de janvier afin de démultiplier sa capacité de virtualisation de bureau, grâce à la technologie de streaming vidéo GRID. Ce partenariat ouvre ainsi la porte au support d'applications plus gourmandes en ressources graphiques telles que celles utilisées dans la conception 3D.

Nvidia aborde le début de son nouvel exercice fiscal plus sereinement encore que les analystes, en prévoyant un chiffre d'affaires de 1,16 milliard de dollars d'ici le mois de mars. C'est à cette période (le 3 mars) qu'il devrait présenter sa nouvelle tablette de jeux, Shield Tablet. Forcément plus puissante grâce à Tegra X1 et offrant des parties en streaming avec GRID, Nvidia en attend qu'elle « redéfinisse le futur du jeu vidéo ».


A lire également :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Contrôle des automobilistes : la police de Miami en guerre contre l'application Waze
Microsoft présente les premiers pas de Skype Translator en français
Microsoft aurait racheté les stylets N-Trig
Facebook permet de choisir l'héritier de son profil en cas de décès
Microsoft Techdays : la technologie si présente qu’elle devient transparente
Kyocera Torque : le smartphone tout-terrain de Bear Grylls bientôt en France
Android Wear : 720 000 appareils vendus en 2014
Insolite : Facturez votre adresse email pour garantir des contacts motivés
Office Online reçoit un flot de mises à jour
Antivirus : Google et Microsoft tentent de réduire les faux positifs
Haut de page