Numericable concrétise le rachat de Virgin Mobile

Thomas Pontiroli
30 juin 2014 à 12h12
0
Altice, maison-mère de Numericable, signe officiellement le rachat de l'intégralité du capital de l'opérateur virtuel Virgin Mobile. Une opération dont près des deux tiers sont financés par Vivendi.

00DC000005026944-photo-logo-virgin-mobile-2012.jpg
Une semaine après avoir signé l'accord « définitif » officialisant le rachat de SFR, Numericable entérine celui de l'opérateur virtuel Virgin Mobile, annoncé le 16 mai. Dans un communiqué lapidaire, la maison-mère du câblo-opérateur, Altice, affirme avoir mené des « discussions constructives avec les représentants du personnels », avant d'avoir signé l'acquisition à 100% du capital d'Omer Telecom, le holding chargé d'opéré en France la marque Virgin Mobile.

Omer Telecom a été créé en 2004 par Geoffroy Roux de Bézieux et a été détenu à 46% par le britannique Carphone Warehouse, via la filiale française de The Phone House. Basée à Londres, la société Omer Telecom opère aussi en France Breizh Mobile, Tele2 Mobile et Casino Mobile.

« Non seulement ce qui a été entrepris depuis dix ans va être préservé, dont les effectifs de l'entreprise, mais la société va avoir les moyens de se développer, dans le marché du très haut débit fixe et mobile où les investissements marketing et techniques sont de plus en plus conséquents », assurait en mai Eric Denoyer, PDG de Numericable, convaincu que ce rachat aidera « la convergence entre très haut débit fixe et mobile ».

Vivendi paie la plus grosse part



« A l'issue de la procédure de mise en vente du groupe opérant en France sous l'enseigne Virgin Mobile, les vendeurs, actionnaires du holding de tête Omer Telecom, ont retenu l'offre de reprise déposée par Numericable, pour un prix correspondant à une valeur d'entreprise de 325 millions d'euros », affirmait le câblo-opérateur en mai dernier. Vivendi contribuerait à hauteur de 200 millions d'euros à cette opération.

La moitié des abonnés de Virgin Mobile utilisent le réseau mobile de SFR, et pour l'autre moitié celui d'Orange. Un contrat d'itinérance qui permet à SFR de percevoir une redevance annuelle et une partie des revenus de Virgin Mobile. Cela explique l'ampleur de la participation de Vivendi dans cette opération.


Lire notre dossier :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top