Nokia confirme son virage vers les réseaux, la cartographie et les technologies avancées

0
Suite à la vente de ses activités de téléphonie mobile à Microsoft pour 5,44 milliards d'euros, Nokia doit opérer un recentrage stratégique. Risto Siilasmaa, PDG par intérim du groupe confirme que le finlandais accentuera ses efforts sur 3 secteurs : les réseaux, les services liés à la cartographie et à la localisation, les technologies dites avancées.

00FA000006638874-photo-nokia-here.jpg
Nokia annonçait le 3 septembre dernier la cession à Microsoft d'un pan entier de son activité. Sa branche téléphonie mobile passait sous drapeau américain avec à la clé un chèque de 5,44 milliards d'euros envoyé au groupe finlandais. Sur 88 000 employés, 32 000 changeaient également d'employeur alors que les opérations cédées à Microsoft représentaient environ la moitié du chiffre d'affaires annuel du groupe en 2012. Désormais, la direction de Nokia revoit ses plans.

Dans une note, Risto Siilasmaa, PDG par intérim de Nokia explique dans quelle direction ira le groupe. Il précise : « Nokia va désormais agir de manière très différente sans ses appareils mobiles et ses services dédiés. Mais elle reste une société forte, dotée de finances en bonne santé et de trois branches robustes : NSN, HERE et les technologies avancées, chacune d'elle étant en bonne position dans son domaine ».

Pour l'activité concernant les réseaux, le responsable ajoute que la société dispose d'armes dans le domaine du très haut débit mobile « NSN tentera de rester présent sur le LTE et investira davantage en R&D en particulier dans les applications Liquid ». NSN propose ainsi sa propre architecture réseau en ajoutant ses services dans les bases de réception destinées aux opérateurs mobiles. Elle promet alors de moins encombrer les réseaux.

HERE devrait également être l'un des axes majeurs du développement de Nokia. La plateforme de cartographie est résolument tournée vers le marché des systèmes embarqués, en particulier pour l'automobile. La firme d'Espoo propose par exemple des interfaces de programmation de Here Auto, afin d'obtenir une version de Here Drive disponible sur Windows Phone. « Nous pensons que les technologies ainsi que les services de cartographie permettant la localisation seront des pivots pour l'Internet mobile car de plus en plus d'appareils sont connectés au cloud », avance Risto Siilasmaa.

Enfin, les « technologies avancées » est la dernière brique technologique promue par Nokia. Sur ce dernier point, le dirigeant reste évasif sur la direction du groupe, rappelant ses efforts en direction de la vidéo et de l'audio sur le H.264, du Bluetooth et des technologies faibles consommatrices en énergie.

Nokia pourra toutefois compter sur un solide portefeuille en matière de propriété intellectuelle et rappelle sa présence sur environ 10 000 familles de brevets. A ce titre, la direction promet que la stratégie de Nokia sera clarifiée dans les prochains mois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un PC complet avec pico-projecteur chez Gigabyte
4G : SFR détaille sa stratégie,
OS X Mountain Lion 10.8.5 double les débits du Wi-Fi AC
Serge Roukine, AppDays :
Un mini PC de jeu chez Gigabyte en Iris Pro 5200
Face aux attentes, Twitter prépare prudemment son entrée en bourse
Taxe sur les smartphones : le ministère de la Culture recule, le secteur se réjouit
La DDR4 se montre à l'IDF 2013
Gestion des talents : TalentSoft lève 15 millions d'euros
Microsoft profite de l'IDF pour vanter le nombre d'activations de Windows 8
Haut de page