Microsoft rachète les mobiles Nokia pour 5,44 milliards d'euros

0
Microsoft va acquérir les activités de téléphonie mobile du finlandais Nokia pour environ 5,44 milliards d'euros. 32 000 salariés rejoindront les équipes du numéro un mondial des logiciels.

00B4000005384701-photo-nokia-logo-sq-gb.jpg
Nokia a annoncé mardi matin la cession d'un pan stratégique de son activité à Microsoft : sa division Mobiles et Services, en charge de l'élaboration des téléphones mobiles vendus par le finlandais dans le monde entier, ainsi que les brevets associés à ces derniers.

La transaction valorise l'activité téléphonie mobile 3,79 milliards d'euros, tandis que la propriété intellectuelle est cédée pour 1,65 milliard d'euros, ce qui porte le montant total de la transaction à 5,44 milliards d'euros, payables en plusieurs tranches, en cash et par échange d'actions.

Le rachat comprend aussi bien les activités de conception et de production des mobiles que les services associés, de la vente au marketing en passant par le support technique. Les marques Lumia (Windows Phone) et Asha (S40) sont concernées. Elles resteront commercialisées sous logo Nokia.

Une fois bouclée, au premier trimestre 2014 après accord des autorités de la concurrence concernées, 32 000 employés de Nokia, dont 4 700 sont situés en Finlande, devraient passer sous bannière Microsoft. Dans le lot, se trouvent un certain nombre d'exécutifs de haut rang, dont Stephen Elop, aujourd'hui PDG de Nokia, qui quittera son poste pour retrouver de nouvelles fonctions de dirigeant chez Microsoft.

Nokia se focalisera sur le réseau et la cartographie

« Nous sommes ravis et honorés d'introduire les fantastiques personnes, technologies et actifs de Nokia dans la famille Microsoft. Étant donné notre long partenariat avec Nokia et les nombreux exécutifs clé qui nous rejoignent, nous anticipons une transition en douceur et une excellente réalisation », s'est réjoui Steve Ballmer, patron de Microsoft, qui signe peut-être là sa dernière grande acquisition avant de rendre son tablier de PDG.

Nokia poursuivra pour sa part ses affaires autour de trois activités coeur : le réseau, via NSN (Nokia Solutions and Networks), la cartographie, avec les services associés à HERE et le développement de nouvelles technologies, sous l'égide de son actuel directeur technique. Les opérations cédées à Microsoft représentent environ 50% du chiffre d'affaires annuel du groupe en 2012.

Selon les termes de l'acquisition, Nokia concède à Microsoft une licence de dix ans sur son portefeuille de brevets restants. L'éditeur de Redmond signe par ailleurs une autre licence de quatre ans autour de la cartographie HERE.

À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Carl Icahn monte au capital de Nuance Communications
Windows Phone détiendrait 11% de parts de marché en France
Meizu MX3 : un smartphone chinois vraiment haut de gamme
Intel NUC : les nouveaux modèles Haswell plus fins mais mieux dotés
Un hacker a découvert un bug sur Facebook permettant d’effacer des photos
Verizon Wireless : accord pour un rachat à 130 milliards de dollars
Le transfert de la Hadopi au CSA pourrait intervenir dès octobre
Le
Numericable passe le cap du million d’abonnés au multiple play
Microsoft IllumiRoom : trop cher pour envisager une production
Haut de page