Des employés de Microsoft appellent à soutenir la révolte de travailleurs chinois sur GitHub

24 avril 2019 à 08h01
2
Microsoft

Alors que le référentiel GitHub 996.ICU visant à protester contre le surmenage au sein des entreprises tech chinoises est progressivement censuré par les moteurs de recherche locaux, des employés de Microsoft appellent à soutenir cet étendard sur GitHub.

Résister, c'est le mot d'ordre de 30 employés de Microsoft qui s'insurgent de la censure progressive du référentiel 996.ICU sur la toile chinoise. Ce référentiel, en tant qu'outil collaboratif en ligne déposé sur GitHub depuis mars, s'est donné pour tâche de dénoncer le surmenage endémique qui sévit au sein des startups et des grandes entreprises de la tech chinoise. Mais face à sa censure sur les navigateurs locaux, des employés de Microsoft ont décidé de soutenir le mouvement.

« 6 jours sur 7, de 9 h du matin à 9 h du soir »

Évincé de navigateurs comme Alibaba, Tencent, Xiaomi ou encore Qihoo 360, le lancement de ce référentiel n'a pas manqué de se faire remarquer au sein des entreprises de la tech. Comme l'explique Bloomberg, 996.ICU fait référence aux semaines de 6 jours, de 9 h du matin à 9 h du soir, finissant aux services de soins intensifs, dont les principales victimes sont les programmeurs chinois.

Devenu viral, ce référentiel s'est donc rapidement fait bloquer sur la toile chinoise, mais reste toujours présent sur GitHub, son hébergeur initial. C'est donc dans une lettre publiée sur GitHub même que les employés de Microsoft ont protesté contre cette censure.

Cri des employés, silence de Microsoft

« C'est main dans la main, au-delà des frontières nationales, que nous devons garantir des conditions de travail justes pour chaque employé dans le monde », scande la lettre signée par 30 employés de Microsoft, sans les nommer.

Microsoft n'a pas pour l'instant réagi à cette manifestation. Et pour cause, comme le précise Bloomberg, cette lettre exerce une nouvelle pression sur la firme qui jouit d'une « présence significative » sur le territoire chinois. Alors que la majorité de ses concurrents américains est bloquée dans le pays, Bing, LinkedIn, ou encore ses services de cloud continuent d'y être accessibles. Le suspense reste pesant quant au positionnement de Microsoft sur cette affaire de référentiel.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
TAURUS31
Erreur
ultrabill
C’est quoi le rapport dans le contexte ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Les Brave Rewards débarquent officiellement sur Android
Ouch ! La TV 8K haut de gamme de Sony coûtera pas moins de 70 000$
Cybersécurité : plusieurs ambassades européennes auraient été victimes de pirates russes
Les bots malveillants représentent plus de 20% du trafic web
Tesla dévoile son nouvel ordinateur de bord pour véhicule autonome
Malgré les tumultes, Huawei a vu son chiffre d'affaires bondir au premier trimestre 2019
Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Haut de page