Microsoft Techdays : la technologie si présente qu’elle devient transparente

01 juin 2018 à 15h36
0
Voitures connectées, Cortana, Skype Translator, l'utilisation d'outils technologiques se disperse à présent dans de nombreux domaines. Pour Microsoft, ce mouvement s'accompagne d'une autre tendance forte, la capacité des technologies à apprendre par elles-mêmes.

La conférence d'ouverture de la dernière journée des Microsoft Techdays est l'occasion d'élargir le débat et de s'interroger quant au futur. L'idée est de comprendre comment certaines technologies vont être intégrées dans notre société. Microsoft en profite pour évoquer ses projets permettant aux services d'apprendre par eux-mêmes.

01C2000007903259-photo-bernard-ourghanlian-microsoft-techdays-2015.jpg


Dans ce cadre, le Machine Learning représente un moyen pour les machines d'améliorer leur fonctionnement grâce notamment à la répétition des mêmes tâches. Bernard Ourghanlian, directeur de la sécurité informatique chez Microsoft France précise : « A présent, l'électricité est devenue totalement transparente, elle a disparue alors qu'elle est omniprésente. Pour reprendre des propos de Mark Weiser, le père de l'informatique ubiquitaire, je suis convaincu que les technologies les plus profondes sont celles qui disparaissent, qui se fondent dans notre quotidien ».

Pour Microsoft, le Machine Learning va se focaliser sur la capacité des outils informatiques à se programmer et à apprendre par eux-mêmes. Une transformation est rendue possible grâce notamment au développement de processus automatisés et à l'analyse des informations ainsi collectées.

Les champs d'application sont nombreux, allant de l'anticipation des désabonnements à la gestion de la météo en passant par la publicité ciblée ou encore la maintenance d'installations professionnelles. Si les exemples sont légion, Microsoft met l'accent sur Cortana, son assistant vocal.

Cédric Chamayou, chef produit Cortana en France précise : « Cortana, elle apprend grâce à vous, ou plus précisément grâce à l'ensemble des utilisateurs. Ce processus est possible car le calendrier, l'actualité, la météo ou bien encore les informations sont présentes dans le carnet de notes de Cortana. Il est ensuite possible d'éditer, de modifier ou même de supprimer les informations qu'elle détient sur moi ».

Haro sur les algos ?

En réaction à l'essor de ces technologies, les pouvoirs publics (en particulier le Conseil d'Etat) réfléchissent à présent à la question de l'utilisation des algorithmes pour prédire l'activité future ou les besoins des particuliers ou des professionnels. Une réflexion nécessaire mais tardive, juge Bernard Ourghanlian.

00FA000004815650-photo-windows-azure-logo-sq-gb.jpg
Le responsable explique : « Il est désormais possible de prédire des comportements très personnels en fonction par exemple des likes publiés sur les réseaux sociaux. Si les conséquences sont lourdes, la méthode utilisée reste pourtant simple. On construit une très grosse matrice et on va utiliser une méthode statistique qui va permettre de concentrer des variables. En découle un modèle qui va permettre de faire des prédictions avec un taux de réussite significatif. Ce n'est pas en soit une prouesse technologique très pointue mais une question demeure. Les utilisateurs sont-ils conscients de la capacité de déduire des caractéristiques à partir des traces numériques ? ».

Pour apporter un début de réponse à ce questionnement, Microsoft en appelle à la responsabilité et à l'éthique des professionnels. Mais l'autorégulation ne doit pas constituer la seule réponse, la direction souhaite clairement que les entreprises puissent être lourdement condamnées lorsqu'elles font un usage illégal des informations de leurs utilisateurs.

Une position à laquelle l'Europe réfléchit actuellement. Elle pourrait à terme infliger des sanctions financières aux entreprises, sur la base de leur chiffre d'affaires, en cas de tels manquements.

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Epitech invite les start-up à venir poser toutes leurs questions
Quand YouTube associe le ronronnement d'un chat à une violation de copyrights
Tesla prépare une batterie pour alimenter les maisons
Les embauches de cadres informatiques devraient repartir en 2015
Le marketing est un apprentissage permanent
Facebook permet de choisir l'héritier de son profil en cas de décès
Microsoft aurait racheté les stylets N-Trig
Microsoft présente les premiers pas de Skype Translator en français
Contrôle des automobilistes : la police de Miami en guerre contre l'application Waze
Imbattable avec ses GeForce, Nvidia met le cap sur l'automobile
Haut de page