Microsoft : un spécialiste des restructurations serait recherché pour remplacer Ballmer

10 septembre 2013 à 13h17
0
Suite à la récente annonce du départ de Steve Ballmer à la tête de Microsoft, le conseil de direction avait fait savoir qu'il se réservait un délai d'une année pour choisir un nouveau PDG. Selon les premières informations, la firme rechercherait un spécialiste des restructurations, plus à même de faire prendre à Microsoft des virages stratégiques.

00FA000005391623-photo-logo-microsoft-gb.jpg
Fin août, Steve Ballmer annonçait son départ de Microsoft. Un retrait qui prendra effet dans 12 mois, date à laquelle le géant de Redmond devrait s'être choisi un nouveau dirigeant. Si la nouvelle stratégie propre à la firme reste encore inconnue, le nom du prochain patron du groupe est déjà sujet à des rumeurs.

Ainsi, Microsoft aurait dans l'idée de s'attacher les services d'un spécialiste des restructurations. Une personne capable de revoir l'organisation interne du groupe (pourtant déjà largement remaniée début juillet) mais également d'attribuer de nouvelles directions à la firme.

Toujours est-il que selon Reuters un dossier contenant 40 candidatures, externes et internes serait à l'étude. Le processus de nomination du successeur de Steve Ballmer aurait donc débuté et certains prétendants tiendraient déjà la corde. Le patron de Ford Motors Alan Mulally ainsi que Mike Lawrie (Computer Sciences) seraient en odeur de sainteté chez les principaux actionnaires du groupe.

Reste toutefois la piste Stephen Elop. Avec le rachat des activités mobiles de Nokia par Microsoft pour 5,4 milliards d'euros, le directeur général de la société finlandaise pourrait remporter la timbale ou au moins se positionner en tant que responsable global pour l'ensemble des activités mobiles de la marque.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

PRISM : Facebook et Yahoo! se tournent aussi vers la justice
Free met à jour le boîtier Freebox Server (2.0.3)
Fiscalité du numérique : la France ne veut pas agir seule
Quelles applications télécharger pour ses enfants ?
Fitnext reçoit 750 000 euros pour son algorithme de coaching
Performance Web : Cedexis étend les capacités de son
Olympus OM-D E-M1 : le Micro 4/3 au sommet de son art ?
FCC-Verizon : la neutralité du réseau devant la justice américaine
Antitrust : Google fait de nouvelles propositions, les plaignants inquiets
Embarqué : AMD dévoile sa feuille de route, mi-ARM, mi-x86
Haut de page