IA : Microsoft et l'administration Trump main dans la main pour prévenir les catastrophes naturelles

21 août 2020 à 13h02
7
© Pixabay

Le département américain de l'Énergie (DOE) a annoncé travailler avec Microsoft afin de mettre au point des systèmes basés sur l'intelligence artificielle.

Ceux-ci doivent aider à prévenir et gérer divers types de catastrophes naturelles, alors que la Californie est ravagée par d'importants feux de forêt, et que l'Iowa a été traversé par de fortes tempêtes.

Microsoft Azure face aux catastrophes naturelles

Ensemble, les deux acteurs vont co-présider le « First Five Consortium », un groupe spécialisé dans la mise au point de technologies prédictives de catastrophes, mais aussi dans leur suivi ou dans l'évaluation de dégâts globaux ou le sauvetage de personnes. Le groupe est ainsi nommé en référence aux cinq premières minutes d'une catastrophe naturelle, celles-ci ayant une importance cruciale : plus vite les professionnels peuvent intervenir sur une catastrophe, plus leur intervention est efficace.

Selon le Wall Street Journal, le groupe de travail est déjà en train de développer deux prototypes, l'un étant dédié à la cartographie et à la prévision des incendies, l'autre étant destiné aux inondations. Le First Five Consortium voit cependant plus loin : il vise à mettre au point entre 10 et 30 systèmes différents basés sur l'IA.

Le DOE supervisera les efforts de développement, et Microsoft mettra son Cloud Azure à disposition. Celui-ci servira notamment à stocker des images d'anciens incendies de forêt, ce qui permettra aux algorithmes de déterminer la manière dont ils ont progressé. D'autres organisations, issues à la fois du privé et du public, doivent également participer au projet.

Un premier prototype opérationnel à l'automne

Le consortium espère ainsi disposer d'un premier prototype opérationnel à l'automne. Dans chacun des systèmes à venir, l'intelligence artificielle devra être en mesure d'interpréter des données reçues en temps réel, comme la direction du vent. Pour Chris Renschler, professeur agrégé de géographie à l'Université de Buffalo, les premiers intervenants (comme les combattants du feu) manquent souvent de données en temps réel. Selon lui, disposer de telles informations, ou même la possibilité de simuler des scénarios pourrait faire une grande différence.

D'où le partenariat avec Microsoft, le géant américain disposant des infrastructures nécessaires pour traiter une quantité de données parfois massive. Pour Susie Adams, Directrice technologique chez Microsoft, cela doit aider les intervenants à mieux répartir leurs ressources et à informer le public.

Pour le DOE, mais aussi pour le département de la Défense (DOD), le besoin de meilleures façons de se préparer aux catastrophes naturelles est critique. Outre les feux de Californie et les tempêtes de l'Iowa, près de 14 millions de personnes dans le Midwest et le sud des États-Unis ont été touchées par de fortes inondations l'année dernière.

Modifié le 21/08/2020 à 14h00
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
7
8
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Reconnaissance faciale : le Conseil de l'Europe demande une
Soldes Amazon : le prix de l'enceinte Ultimate Ears Wonderboom 2 chute pour la 2ème démarque
Tesla dévoile officiellement le rafraîchissement des Model S et X : plus de 1000 ch et jusqu'à 840 km d'autonomie
Reddit s’associe à la Fondation Ethereum pour améliorer son programme « Community Points »
L’APS-C X-E4 et deux nouveaux objectifs débarquent chez Fujifilm
TSMC sommé de se concentrer sur les puces dédiées à l'automobile mais sans oublier AMD ou NVIDIA
Cyberpunk 2077 : le hotfix 1.11 vient corriger le bug introduit dans la quête principale
Soldes d'hiver 2021 : le TOP des promos chez Amazon et Cdiscount (2ème démarque)
Steam aide les éditeurs de jeu à publier plus facilement les notes de mise à jour
WhatsApp : l'authentification biométrique arrive pour les versions Web et desktop
Haut de page