Test Logitech Lift : la meilleure des souris ergonomiques à prix suisse ?

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
01 mai 2022 à 19h28
2
Logitech Lift © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Le bien-être, en voilà un principe qui mérite que l’on s’y intéresse, surtout lorsque l’on évoque santé et travail. Logitech s’attelle déjà depuis un certain temps à produire des périphériques ergonomiques comme l’excellente MX Vertical. La Logitech Lift vient élargir la cible du fabricant avec quelques améliorations à la clé et une taille plus appropriée aux petites mains. Une souris idéale au quotidien ?

Logitech Lift
  • Prise en main intuitive et confortable
  • Idéale petites et moyennes mains
  • Modèle pour gaucher au catalogue
  • Sur pile AA / Autonomie
  • SmartWheel, Easy-Switch, Flow, etc.
  • Préhension parfois délicate
  • Difficilement transportable


Logitech avait apporté une solution efficace et pertinente en lançant sa première souris ergonomique verticale, baptisée sobrement MX Vertical, il y a quelques années. La Logitech Lift vient désormais compléter le catalogue ergonomique du fabricant, une offre qui s’est d’ailleurs vue élargie par la sortie récente du clavier Logitech Ergo K860.


En s’inspirant en grande partie de sa MX Vertical, Logitech en profite aussi pour proposer un produit sans aucun doute plus accessible. La Lift voit ses dimensions être réduites afin de mieux convenir aux petites et moyennes mains, tout en proposant une version pour nos amis gauchers, souvent délaissés dans les catalogues des différents acteurs de ce marché. On vous livre sans plus tarder notre ressenti après avoir utilisé la Lift quotidiennement pendant plusieurs semaines.

Fiche technique Logitech Lift

Ergonomie

Utilisation
Bureautique, Conception 3D, Portable
Nombre de boutons
6
Type de Roulette
Bidirectionnelle
Trackball
Non
Souris verticale
Oui
Souris silencieuse
Oui

Caracteristiques techniques

Type de souris
Optique
Résolution optique
4000 ppp
Sans-fil
Oui
Interface avec l'ordinateur
Bluetooth
Logiciel compagnon
Logi Options+
Compatible dongle Logi Bolt
Oui
Bluetooth Low Energy
Oui

Batterie

Type de batterie
Pile AA
Autonomie
24mois

Caractéristiques physiques

Poids
125g
Rétro-éclairage
Non
Logitech Lift © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Design et ergonomie

Il n’est pas évident de créer une souris verticale qui tombe parfaitement sous la main, procurant rapidement la sensation de maitriser ce périphérique comme si cette nouvelle posture était naturelle. En reprenant en majeur parti le design de la MX Vertical, Logitech s’assure de réitérer sa recette à succès.

Logitech Lift © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Derrière ses courbes esthétiques se révèle une promesse bien définie : réduire l’activité musculaire de l’avant-bras afin d’éviter autant que possible fatigue et inconfort. Autant le dire d’entrée, d’un point de vue ergonomique la Logitech Lift tient toutes ses promesses ! La fameuse inclinaison de 57°, déjà tant vantée lors du lancement de la MX Vertical, offre une prise en main qui semble naturelle dès les premiers instants. Les clics et la molette tombent parfaitement sous les doigts, tandis que le repose-pouce nous aide à adopter la bonne position.

Logitech Lift © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Coté préhension, notons que comme avec toutes les souris verticales, celles ou ceux qui ont la fâcheuse habitude de soulever le mulot risquent de déchanter. La Lift est faite pour rester posée, elle ne se prend pas suffisamment en main pour d’être « fermement tenue » et le revêtement antidérapant n'y peut pas grand chose. Rien d'extraordinaire ici donc.

Logitech Lift © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Pour ce qui est du design, Logitech fait du Logitech et cela se ressent sur la qualité du produit et ses finitions. Les plastiques (recyclés) sont denses et solides, le revêtement en caoutchouc est très agréable sous la main et ne semble pas être trop sujet aux poussières et saletés (après deux semaines d’utilisation).

En retournant le mulot, on s’aperçoit que sa base est assez imposante, permettant d’offrir l’inclinaison à 57° et le repose-pouce bien confortable. Surtout, on note la volonté de Logitech à produire un équipement intuitif et simple à utiliser, à l’image de la trappe magnétique sous la souris. Elle renferme l’emplacement pour l’unique pile AA qui alimente la Lift, ainsi que pour le récepteur Logi Bolt qui est donc bien fourni avec la souris.

Logitech Lift © Matthieu Legouge
Logitech Lift © Matthieu Legouge

La Logitech Lift au quotidien

Avec mes mains de tailles moyennes, j’ai trouvé la Lift idéale de par ses dimensions et sa forme globale. Les plus grandes paluches n’y trouveront cependant pas leur compte, Logitech conseille par ailleurs de partir sur une MX Vertical pour les mains mesurant plus de 19 cm.

Au quotidien cette souris verticale montre bien son potentiel. La posture est moins fatigante sur le long terme, nous le remarquons sur une journée de travail complète, mais aussi après ces deux semaines passées en compagnie de la Lift. Le fait de ne pas adopter une posture sur un plan horizontal au bureau change pas mal de choses, la position verticale avec cet angle particulier est indéniablement plus confortable et moins éreintante. On ne peut cependant s’en rendre réellement compte qu’en utilisant une telle souris.

Logitech Lift © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Pour les « débutants de la souris verticale », notez cette position nouvellement acquise provoque une imprécision assez flagrante au départ. Vous effectuerez certainement, les tous premiers temps, vos gestes avec moins d’assurance et d’aisance. Malgré tout, gageons que l'adaptation est plutôt rapide. Dans notre cas, notre précision s’est accrue au fil des heures, jusqu’à ce que nous ne puissions plus voir la différence après une semaine d’usage.

Ne songez pas cependant à jouer à un jeu de tir compétitif avec la Lift, si c'est bien évidemment possible, ce n'est clairement pas son rayon. En bureautique, et même pour des tâches précises comme de la retouche photo, la Lift fait très bien le job, aucun souci à déplorer.

Logitech Lift © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Ajoutons que nous avons octroyé involontairement, lors de notre prise en main, quelques revers à notre souris nouvellement installée. En effet, lors des aller-retours entre le clavier et la souris, vous risquez, au départ d'oublier la hauteur de celle-ci. C’est un poil agaçant au départ, mais on prend vite le pli d’avoir une Lift à ses côté ; les veilles habitudes ont aussi leurs inconvénient.

Logitech Lift © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

La Vertical MX en mieux ?

Pour terminer, il serait dommage de passer à côté des vrais petits plus de cette souris, qui naturellement évolue un peu par rapport à la précédente itération. Nous pensons notamment aux deux boutons de pouces dont la forme et la texture rendent l’usage plus agréable, ainsi que le bouton permettant de modifier la sensibilité du capteur désormais situé en dessous de la molette et par conséquent accessible beaucoup plus facilement.

En parlant de la molette, Logitech a eu la bonne idée de proposer sa technologie SmartWheel. Elle permet de défiler ligne par ligne, le plus simplement du monde, puis de passer à un mode de défilement rapide lorsque la molette est actionnée avec plus de vigueur. On regrettera peut-être qu’il ne s’agisse pas d’une molette multidirectionnelle, mais on ne peut pas tout avoir.

Enfin, cerise sur le gâteau, les clics sont particulièrement silencieux : vos collègues et/ou moitiés apprécieront.

Connectivité, autonomie et logiciel

L’offre de Logitech évolue également au niveau de la connectivité et de l’autonomie. Concernant cette dernière, on apprécie beaucoup d’avoir avec la Lift une souris sans fil livrée … sans aucun câble ! Fonctionnant grâce à une simple pile AA, la Lift n’a pas besoin d’être branchée pour être rechargée. Un atout également en ce qui concerne la longévité, quand bien même les souris sur batterie de Logitech semblent tenir dans le temps. Avec une autonomie évaluée à 24 mois, la Lift ne devrait poser aucun souci au quotidien.

Côté connectivité, Logitech conserve ses bonnes formules en proposant aussi bien le Bluetooth que le dongle USB Logi Bolt, comme c’est le cas sur les derniers périphériques de la marque, comme les Logitech POP Mouse & Keys. On y gagne en sécurité et en stabilité de connexion par rapport au Bluetooth, un argument de taille lorsqu’il s’agit d’utiliser un dispositif sans fil dans un environnement bondé de signaux. Autre argument de taille : la possibilité de coupler la Lift à trois appareils différents, puis de passer de l’un à l’autre à l’aide du sélecteur de position Easy-Switch sous la souris. Trois voyants nous indiquent à quel appareil le mulot est connecté. On retrouve, pour terminer, l’habituel bouton d’alimentation.

Logitech Options+ © Matthieu Legouge
Logitech Options+

La Lift s’accompagne du logiciel Logitech Options+. La personnalisation de la souris est classique : réglage de la sensibilité, paramétrage des boutons de pouces, ou encore du défilement. On profite toutefois des atouts qui font que beaucoup choisissent Logitech, sur la Lift cela concerne les fonctionnalités Easy-Switch, pour jumeler jusqu’à trois appareils, et Flow pour contrôler plusieurs ordinateurs simultanément avec la même souris, ou encore copier et déplacer des fichiers d’un ordinateur à un autre. On retrouve également des modules bien pratiques associés aux logiciels installés sur notre machine. Cela ouvre la possibilité d’associer certaines actions à des boutons pour des logiciels spécifiques.

Logitech Lift : l'avis de Clubic

9

Avec ses périphériques ergonomiques Logitech investit un marché dont on n’imaginait pas totalement la portée il y a de cela quelques années. La demande s’est largement accrue depuis, notamment avec la forte croissance du télétravail et grâce à la volonté de concilier bien-être et productivité à la maison comme en entreprise.

Comme la MX Vertical, la Logitech Lift remplit parfaitement ce rôle. Certes, il y a quelques inconvénients à opter pour ce genre de souris. On pense d’abord à la polyvalence puisqu’un tel produit n’est clairement pas adapté à un usage nomade en raison de ses dimensions qui la rendent difficile à placer dans une sacoche, et encore moins pour le gaming cela va de soi. Pour le reste, le passage d’une souris classique à un modèle comme la Lift n’est autre qu’une question d’habitude. Logitech s’est appliqué à perfectionner sa souris ergonomique verticale, avec une prise en main des plus intuitives, un usage facile dès les premiers instants, ainsi qu’un panel de fonctionnalités séduisant et bien pratiques au quotidien.

Idéale pour les petites et moyennes mains, la Lift vient combler plusieurs manques pour rendre l’approche ergonomique plus accessible, d’autant qu’une version pour gaucher est désormais disponible. Les améliorations apportées portent leurs fruits, si bien que l’on regrette presque que la MX Vertical ne profite pas, de son côté, de ces mises à jour bienvenues.

Les plus

  • Prise en main intuitive et confortable
  • Idéale petites et moyennes mains
  • Modèle pour gaucher au catalogue
  • Sur pile AA / Autonomie
  • SmartWheel, Easy-Switch, Flow, etc.

Les moins

  • Préhension parfois délicate
  • Difficilement transportable
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
GabrielM
Merci pour le test Matthieu ! Je vais peut-être me laisser tenter
El_Cidius
Franchement au prix de cette souris, le fait qu’elle ne soit pas à batterie intégré est rédhibitoire… J’en ai trouvé une que j’ai acheté une en semi verticale sur un célèbre site chinois pour 10€ avec batterie intégrée et je l’ai depuis plus de 4 ans… L’équivalent sur le site US était à + de 30€ d’où l’achat en chine… De toute manière pour ce type de matos, ils viennent tous du soleil levant… Souris de gaucher, rien à faire reconnue directe sans aucun changement dans l’OS (pas besoin de basculer les boutons gauche/droite). Du coup j’ai une souris classique en // pour les droitiers qui veulent me faire voir qlq chose à mon poste… Plus cher n’est pas forcément mieux après c’est sur la qualité de finition n’est pas le même…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Les nouveaux chipsets AMD pour Ryzen 7000 (Zen4) devraient être dévoilés sous peu
La carte graphique Gigabyte GeForce RTX 3070 en promo chez RueDuCommerce
Acer dévoile de nouveaux écrans 3D stéréoscopiques sans lunettes SpatialLabs View
Le futur des cartes SD s'annonce avec la norme SD 9
Voilà un prix très attractif pour ce PC Oled de 14
Toujours plus : la première mémoire DDR5 avec des ventilateurs RGB !
Acer lance une flopée de nouveaux laptops dont un Swift 3 OLED, sous la barre des 1000 euros
Faites des économies en achetant le SSD Crucial P5 Plus en promo chez Amazon
Le Chromebook Acer 15,6
Ressuscitez votre Game Boy original avec ce kit pour Raspberry (et gagnez la couleur en passant)
Haut de page